La ligne à 735 kV de la Chamouchouane–Bout-de-l’Île renforcera de manière durable l’approvisionnement en électricité de l’est de Montréal

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 27 avril 2015 dans Communiqués de presse

Montréal, le 27 avril 2015 La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue la confirmation du projet de ligne à 735 kV de la Chamouchouane–Bout-de-l’Île annoncée le vendredi 24 avril par le premier ministre du Québec, monsieur Philippe Couillard, et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, monsieur Pierre Arcand.

« La fiabilité de l’approvisionnement énergétique est l’un des éléments déterminants de la qualité de l’environnement d’affaires de la région métropolitaine de Montréal. La relance du secteur manufacturier observée aux États-Unis est fortement liée à la baisse du prix de l’énergie, toutes formes confondues. Pour s’intégrer à la nouvelle dynamique industrielle nord-américaine, les entreprises d’ici doivent pouvoir compter sur le même avantage. Le Québec et sa métropole ont la chance de pouvoir miser sur une électricité dont le prix est faible, mais encore faut-il que les entreprises qui s’y installent aient accès à un approvisionnement stable », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Dans son mémoire déposé auprès du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) en décembre dernier, la Chambre soutenait qu’il s’agit d’un projet nécessaire pour assurer un approvisionnement stable pour les entreprises manufacturières et pétrochimiques présentes dans l’est de Montréal et pour répondre adéquatement à la croissance anticipée de la demande.

« Le projet proposé permettra notamment de répondre à la demande croissante de la région métropolitaine. Hydro-Québec a enregistré une augmentation dans le sud de Lanaudière de près de 50 000 abonnements au cours des 10 dernières années. La Régie de l’énergie a clairement appuyé le projet dans sa décision de mars dernier en donnant son autorisation et en affirmant qu’Hydro-Québec a démontré que sa réalisation était incontournable », a ajouté Michel Leblanc.  

« La Chambre considère qu’Hydro-Québec a agi en bon citoyen corporatif en tenant plus de 300 rencontres avec les milieux concernés et en proposant des mesures d’atténuation importantes. Le projet et son tracé ont fait l’objet de nombreuses modifications pour limiter les impacts sur les citoyens et toutes les recommandations du BAPE de nature environnementale ont été intégrées. La décision du gouvernement d’aller de l’avant avec ce projet majeur est une bonne nouvelle pour l’économie de la métropole », a conclu Michel Leblanc.

Le mémoire de la Chambre présenté auprès du BAPE peut être consulté en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international. 

- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca