Le gouvernement du Canada doit faire preuve de leadership et ratifier rapidement l'accord de Partenariat transpacifique

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 6 juillet 2016 dans Communiqués de presse

Document sans nom

Montréal, le 6 juillet 2016 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a déposé hier ses recommandations portant sur l'accord de Partenariat transpacifique (PTP) au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes. Nous demandons au gouvernement fédéral de ratifier rapidement le PTP et de mettre en place les mesures nécessaires pour faciliter l’accès des entreprises à ces marchés internationaux et ainsi profiter pleinement des occasions d’affaires qui s’y présenteront.

« Le PTP est l’une des initiatives les plus ambitieuses de notre histoire en matière de commerce international et il est évident que son aboutissement aura un impact majeur sur l’avenir du commerce à l’échelle globale. Le Canada doit en faire partie », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le PTP, source de croissance pour nos entreprises
« Avec à peine plus de 8 millions d’habitants et une population qui vieillit, le Québec représente un marché aux perspectives de croissance limitées. Même le Canada constitue un marché trop étroit pour nos entreprises. Les accords de libre-échange représentent l’outil par excellence pour faciliter l’internationalisation de nos entreprises. Le PTP garantit un accès privilégié à 11 pays qui représentent avec le Canada 800 millions de consommateurs et près de 40 % de l’économie mondiale, ce qui contribuera à la croissance et à la prospérité de nos entreprises », a ajouté Michel Leblanc.

Mieux informer nos entreprises sur les éléments clés du PTP
« Le gouvernement doit faciliter la préparation des entreprises au PTP en assurant la disponibilité de l’information sur les occasions d’affaires à saisir dans les 11 autres pays membres. La simple élimination des tarifs douaniers et des barrières non tarifaires n’est pas un gage de succès. La population et la communauté d’affaires attendent donc impatiemment que le gouvernement du Canada publie des données sur les impacts et  retombées potentiels du PTP afin de mieux cerner ce partenariat et s’y préparer », a affirmé Michel Leblanc.

Bonifier l’aide financière pour profiter des nouvelles occasions d’affaires
« La Chambre recommande au gouvernement de bonifier l’aide financière afin de faciliter l’accès de nos PME à ces nouveaux marchés. Les premières étapes du processus d’internationalisation d’une PME requièrent des investissements importants, d’autant plus qu’il faut souvent compter de deux à trois ans avant d’atteindre la rentabilité. C’est pourquoi nous invitons le gouvernement à doubler les sommes consacrées à CanExport, un programme qui vise spécifiquement les PME », a poursuivi Michel Leblanc.

Préparer nos entreprises à l’arrivée de compétiteurs
« La question du soutien des secteurs à risque est aussi importante et le gouvernement doit veiller à ce que nos entreprises puissent bénéficier d’une aide financière de transition afin de s’adapter à l’arrivée de nouveaux compétiteurs. Le gouvernement devra cependant éviter de créer un programme de soutien permanent, mais viser plutôt un appui qui encouragera les entreprises à investir elles-mêmes pour assurer leur compétitivité », a conclu Michel Leblanc.

Le mémoire présentant les recommandations de la Chambre au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes peut être consulté en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international.

À propos du World Trade Centre Montréal
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain offre, grâce à ses experts du World Trade Centre Montréal, des services en commerce international à la grande communauté des affaires, et ce, avec l’appui de Développement économique Canada.

‒ 30 ‒

 

Source : 
Guillaume Bérubé
Conseiller, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
gberube@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca