Recommandations prébudgétaires fédérales 2015 : il faut renforcer l’économie du Québec et de sa métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 1 décembre 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 1er décembre 2014 – Dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Canada, l’honorable Joe Oliver, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain rappelle au gouvernement la nécessité de renforcer l’économie du Québec et de sa métropole.

« La mise à jour des projections économiques et budgétaires présentée le mois dernier par le ministre des Finances du Canada a démontré que le gouvernement demeure sur la bonne voie de l’atteinte de l’équilibre budgétaire et qu’il connaîtra des surplus dès 2015. La Chambre salue cette gestion rigoureuse et responsable des finances publiques », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Alors que le gouvernement bénéficiera très bientôt d’une marge de manœuvre budgétaire importante, le Québec et l’Ontario – les provinces les plus peuplées et qui représentent près de 60 % du PIB – peinent à assainir leurs finances. Nous demandons au gouvernement du Canada qu’il profite de sa situation financière excédentaire pour, d’un côté, mettre en place des initiatives stratégiques qui renforceront l’économie du Québec et, de l’autre, alléger le fardeau fiscal des contribuables », a poursuivi Michel Leblanc.

Cinq actions pour le renforcement de Montréal, la deuxième métropole du Canada

Montréal est la deuxième métropole du Canada : elle représente à elle seule environ 10 % de l’économie canadienne et 50 % de celle du Québec. Sa prospérité demeure essentielle pour le développement économique du Canada. Dans ses recommandations prébudgétaires présentées en août dernier au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, la Chambre préconise cinq actions et mesures pour soutenir adéquatement l’économie de la région métropolitaine de Montréal :

  1. Utiliser une proportion importante des surplus pour abaisser le fardeau fiscal des contribuables. Le gouvernement doit réduire en priorité l’impôt sur le revenu des particuliers et poursuivre la diminution du taux d’imposition des revenus des sociétés.
  1. Soutenir adéquatement la réalisation des infrastructures municipales prioritaires en abaissant les exigences de cofinancement local pour tenir compte des capacités financières limitées des municipalités de la région métropolitaine de Montréal.
  1. Miser sur le développement portuaire, maritime et aéroportuaire de la métropole, notamment en soutenant la construction de la nouvelle gare maritime du Port de Montréal et la mise en valeur du Vieux-Port ainsi qu’en réduisant les loyers des aéroports.
  1. Accorder à la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal les sommes nécessaires pour que les fêtes soient un succès. Ces dernières doivent être l’occasion pour le gouvernement du Canada de laisser des legs significatifs aux générations futures.
  1. Renforcer l’internationalisation des entreprises en maintenant l’appui aux organismes clés d’encadrement et d’accompagnement en commerce international et en facilitant les négociations avec les provinces pour améliorer le commerce intérieur du Canada. 

« Enfin, outre ces axes d’intervention, la Chambre réitère la nécessité d’abandonner le projet de centralisation de la réglementation des marchés de capitaux. La présence d’un régulateur au Québec joue un rôle stratégique dans le maintien des emplois qualifiés ainsi que dans l’attraction d’investissements directs étrangers dans l’industrie financière québécoise », a conclu Michel Leblanc. 

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre soumises au Comité permanent des finances de la Chambre des communes peuvent être consultées en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international.

 

- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042

mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca