Ivanhoé Cambridge, Tampopo, André Bourbeau et Charles Milliard récompensés aux 9es Prix Arts-Affaires de Montréal

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 22 juin 2015 dans Communiqués de presse

Montréal, le 22 juin 2015 – Les lauréats des Prix Arts-Affaires de Montréal étaient dévoilés aujourd’hui à la Maison du Conseil des arts de Montréal dans l’Édifice Gaston-Miron. Pour cette 9e édition, M. Jan-Fryderyk Pleszczynski, président du Conseil des arts de Montréal (CAM), et M. Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM), présidaient une rencontre de presse durant laquelle ils ont récompensé Ivanhoé Cambridge (catégorie Entreprise), Tampopo (catégorie PME), André Bourbeau (catégorie Personnalité Arts-Affaires) et Charles Milliard (catégorie Bénévole d’affaires). L’événement se déroulait en présence du ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, et de Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine et du design, d'Espace pour la vie et du statut de la femme.

Les Prix Arts-Affaires contribuent à promouvoir les liens précieux entre gens d’affaires et organismes culturels. Aujourd’hui, ils saluent des pionniers, des entreprises et des bénévoles qui tracent la voie. Les Prix Arts-Affaires inspirent le milieu des affaires tout autant que celui des arts et de la culture et contribuent à dynamiser le tout « Montréal métropole culturelle ».

« C’est par des initiatives telles que celle-ci que nous encourageons l’implication des entreprises et des bénévoles et l’idée fait de grands pas, a affirmé le président du Conseil des arts de Montréal, Jan-Fryderyk Pleszczynski. Les lauréats de cette 9e édition sont le reflet de la diversité et du sens de l’innovation dont font preuve des individus et des entreprises dans leur engagement auprès des organismes artistiques. Leur leadership va bien au-delà des dons. »

« La Chambre est impliquée depuis près de 10 ans avec le CAM pour la remise des Prix Arts-Affaires. Les lauréats couronnés aujourd’hui nous rappellent le rôle essentiel de la communauté d’affaires dans le déploiement des initiatives créatives des organismes culturels. Je les félicite pour leur audace et leur engagement. Ils constituent des exemples inspirants, particulièrement dans un contexte où les plus petits organismes culturels ont plus que jamais besoin de l’appui de la communauté d’affaires », a ajouté Michel Leblanc.

« Je félicite les lauréates et lauréats qui, par leur engagement, façonnent la culture de la métropole et soutiennent son évolution. Je remercie le Conseil des arts de Montréal et la

Chambre de commerce du Montréal métropolitain qui encouragent une véritable culture de partenariat entre les arts et les affaires. Il est évident que ces deux univers tirent profit de cet arrimage », a souligné le ministre Poëti, qui représentait la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David.

« Nous sommes ici aujourd’hui pour souligner la contribution inestimable des entreprises à l’essor de la culture et des arts à Montréal. Félicitations à tous les lauréats et plus précisément à Tampopo ! », a ajouté Manon Gauthier.

Félicitations aux lauréats

Ivanhoé Cambridge, parrainée par la Fondation Pointe-à-Callière, a remporté le Prix dans la catégorie Entreprise. Prenant concrètement part aux décisions et au développement de la Fondation, Ivanhoé Cambridge occupe un siège au sein du conseil d’administration de la Fondation depuis 2005. Ces bénévoles sont de véritables ambassadeurs des activités de la Fondation et des projets de développement de Pointe-à-Callière. L’entreprise a, en plus, confirmé un engagement de quatre ans au moment de la campagne majeure de la Fondation Pointe-à-Callière, tout en contribuant en 2014 à offrir à 160 Mécènes une soirée inoubliable dans un lieu riche en histoire : le Centre de commerce mondial de Montréal. Ivanhoé Cambridge appuie les organismes culturels dont la mission est de protéger ou de promouvoir le patrimoine architectural. Aussi, l’entreprise est partenaire de grandes institutions culturelles de la région métropolitaine de Montréal comme le Musée McCord et Héritage Montréal. En 2014, Ivanhoé Cambridge s’engageait à présenter une série de visites guidées historiques au cœur de la métropole, en collaboration avec Héritage Montréal. La société immobilière s’est associée avec le Musée McCord pour le développement et l’ajout d’un circuit à l’application mobile Musée urbain Mtl qui superpose des édifices contemporains à des images d’archives de la collection Notman.

Le Prix PME a été décerné à Tampopo parrainé par Les Productions Quitte ou Double. Cette entreprise a fait la preuve de son ouverture, de son audace et de sa créativité pour adapter sa contribution à la proposition artistique défendue par la jeune troupe de théâtre dans Le Dragon d’or, en avril 2014. Prenant place au Théâtre Prospero, les comédiens et les spectateurs ont pu servir et savourer de vrais plats préparés et livrés par Tampopo pendant le spectacle. Une expérience hors des sentiers battus, hyperréaliste, imaginée par la direction artistique et rendue possible par le soutien de Tampopo. Si l’idée semblait simple à réaliser de prime abord, l’équipe du restaurant a dû réfléchir avec ferveur à tous les détails logistiques, de la température du plat jusqu’aux contraintes de circulation pour arriver à servir 30 repas de plus dans leurs 3 woks en pleine heure de pointe, et ce durant 15 représentations. En plus d’offrir un repas à faible coût pour les spectateurs et de promouvoir le spectacle auprès de leur clientèle, ce projet a aussi été l’occasion pour Tampopo de créer l’initiative « Wok’n progrès ». Depuis, le restaurant propose un soutien aux artistes émergents.

Le Prix Personnalité Arts-Affaires a été décerné à André Bourbeau qui était parrainé par la Fondation Jeunesses musicales Canada (FJMC). M. Bourbeau travaille depuis près de 20 ans à assurer la stabilité et la pérennité des Jeunesses Musicales Canada et de la Fondation. Sous sa présidence, la FJMC connaît un rapprochement salutaire avec le milieu des affaires et voit ses administrateurs passer de 18 à 35. Il a, de plus, dynamisé des événements-bénéfices qui auront permis d’amasser pas moins de 4,68 M$ dont 2,4 M$ ont été retournés au budget de fonctionnement des JMC. Vraisemblablement, la Maison des JMC sera la plus belle réussite matérielle de sa carrière. Propriété de la Ville de Montréal en 1999, il en négocie l’acquisition symbolique pour la somme d’un dollar, puis convainc les deux paliers de gouvernement d’investir les sommes requises (2,3 M$) à sa rénovation en transformant la clinique médicale en immeuble doté d’une salle de musique de chambre unique en son genre. À cette liste d’exploits, s’ajoute la création du Concours musical international de Montréal (CMIM) qui attire les jurés et les artistes les plus réputés de la planète, et ce depuis 2002, et la dotation d’une banque d’instruments destinée aux jeunes pouvant difficilement se procurer un violon ou un violoncelle de qualité. La valeur des instruments de cette banque atteint désormais 100 000 $. À l’évidence, le philanthrope André Bourbeau a su donner une formidable impulsion aux JMC et sa Fondation, dont le capital investi dans la carrière de la relève, se chiffre actuellement à plus de 1,5 M$.

Finalement, le Prix Bénévole d’affaires a été remis à Charles Milliard, parrainé par le Festival TransAmériques (FTA). C’est en 2010 que M. Milliard est entré au C.A. du FTA. Il n’avait alors que 30 ans et aucune expérience sur le plan de la gouvernance d’organismes culturels. Il s’est rapidement joint au comité de financement et de développement et l’année suivante, il a associé Uniprix, pour qui il travaille, à titre de commanditaire, un partenaire toujours présent aujourd’hui. En 2013 et 2014, Charles Milliard a accepté de présider le comité d’honneur de la soirée-bénéfice dont il a accompagné le remaniement. Ces deux soirées ont permis de recueillir successivement 65 474 $ et 102 350 $ l’an dernier, un record. En 2014, il a aussi réuni près de 70 jeunes professionnels lors d’un événement qu’il a instauré, le FTA éclaté, une soirée sur mesure pour faire vivre à cette communauté une première expérience stimulante au Festival. Aujourd’hui vice-président du conseil d’administration du FTA et président de son comité de financement et développement, Charles Milliard est un bénévole d’une qualité rare qui présente un parcours d’engagement exemplaire qu’on a envie d’applaudir.

À propos du Conseil des arts de Montréal

Partenaire dynamique de la création artistique montréalaise, le Conseil des arts de Montréal repère, accompagne, soutient et reconnaît l'excellence et l’innovation dans la création, la production et la diffusion artistiques professionnelles. Il encourage l’expérimentation, la découverte et l’audace au cœur de la métropole tout en appuyant la relève et la diversité. Depuis 1956, le Conseil des arts de Montréal contribue par ses actions structurantes au développement de « Montréal, métropole culturelle ».

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

 

-30-

 

Sources :

Michelle LLambias Meunier,
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042

Nancy Bélanger
Directrice des communications et des initiatives territoriales par intérim
Conseil des arts de Montréal
Tél. : 514 280-3991

Renseignements :
Alain Labonté
Téléphone (514) 815-2128 / (514) 523-9922
Courriel : alain@alainlabonte.ca