Occasions d'affaires

La République Tchèque : une alliée stratégique en Europe centrale

Soyez à l’avant-garde de l’accord économique et commercial global!

Mardi 31 mai 2016 de 8 h à midi

PRÉSENTATIONS DES CONFÉRENCIERS

1. RELATIONS D’AFFAIRES CANADA-RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET ACCORD ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GLOBAL (AECG)
Vladimír Bärtl
Député et ministre de l’Industrie et du Commerce de la République tchèque
Ministère de l’Industrie et du Commerce de la République tchèque

2. OCCASIONS D’AFFAIRES AU QUÉBEC
Yves Grimard
Directeur, Europe et Moyen-Orient
Investissement Québec

3. OCCASIONS D’AFFAIRES EN RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
Mohcine Chougrad
Spécialiste de l'information d’affaires
Info entrepreneurs

4. CADRE JURIDIQUE SUR LE MARCHÉ TCHÈQUE
Claire Zikovsky
Associée
Stikeman Elliott

5. PRÉSENTATION DE LA DÉLÉGATION D’ENTREPRISES TCHÈQUES
Jiří Hansl
Directeur des Affaires étrangères
Chambre de commerce tchèque



ACTIVITÉ EN BREF

Le 31 mai prochain, le World Trade Centre Montréal tiendra un séminaire dans le cadre duquel des experts invités aborderont différents aspects de la conduite des affaires en République tchèque. Vous pourrez échanger avec les conférenciers et entrepreneurs présents et leur demander des conseils en lien avec leur secteur d’activité respectif et les meilleures stratégies de prospection à adopter. Venez évaluer le potentiel que recèle ce marché pour votre entreprise!

UNE OCCASION UNIQUE POUR…

      • de connaître les possibilités et l’environnement d’affaires en République tchèque;
      • d’évaluer votre stratégie d’exploitation du marché tchèque;
      • d’entendre des entreprises québécoises témoigner de leur expérience sur ce marché;
      • d’évaluer le potentiel pour votre entreprise;
      • de comprendre les défis et les enjeux auxquels sont confrontées les entreprises québécoises.

PROGRAMME

L'activité se déroulera en français et en anglais.

Prix

  Membres Non membres
Billet(s) 100 $* 145 $*
* Taxes en sus. Devenir membre

Par téléphone :
514 871-4001

Pour plus d'information

Noémie Bond
Conseillère, Développement des marchés internationaux
514 871-4002, poste 6216
nbond@ccmm.qc.ca

Politique d'annulationAucune réservation, aucune annulation ni aucun remboursement 2 jours ouvrables avant l'activité. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu'à la tenue de l'activité. Veuillez noter que seuls les avis d'annulation envoyés par télécopieur au 514 871-5971 ou par courriel à achat@ccmm.qc.ca seront acceptés.

Lieu

Fairmont Le Reine Elizabeth
900 boul. René-Lévesque Ouest
Montréal

Voir l'itinéraire >



Coorganisé avec :
 
Parmi les entreprises qui ont confirmé leur présence :

  • Advokátní kancelář Bakeš & partneři
  • BOHEMIA-LÁZNĚ
  • Canadian Chamber of Commerce in the Czech Republic
  • Czech Chamber of Commerce
  • Dr. Müller Pharma
  • Chemical Solutions
  • INSTAR ITS Ostrava
  • Lázně Darkov
  • MARLENKA international
  • Pharmdata
  • RS DYNAMICS
  • SaZ
  • ŠKODA PRAHA
  • TOP HOTELS GROUP
  • TOS KUŘIM – OS

POURQUOI CE PAYS?

Membre de l’Union européenne (UE) depuis 2004 et solidement établie en Europe centrale, la République tchèque est une alliée stratégique en Europe. Situé à mi-chemin entre l’Europe occidentale et l’Europe de l’Est et ayant accès à plus de 502 millions de consommateurs par voie terrestre et ferroviaire, le pays a su se positionner au fil des ans comme un acteur important du commerce intra-européen. De plus, de par son appartenance à l’UE, elle deviendra membre de l’Accord économique et commercial global (AECG), qui entrera en vigueur en 2017.

L’économie tchèque se caractérise par son secteur des services, qui génère 59 % de son PIB. Pour sa part, le secteur manufacturier, qui produit majoritairement des moteurs, des métaux, de la machinerie, du verre et de l’armement, a connu une croissance de 5 % en 2015 et contribue à 38 % du PIB du pays. L’industrie de l’automobile y est la plus active : si l’on compte ses fournisseurs, elle représente 24 % de l’industrie manufacturière. En 2010, la production automobile tchèque a dépassé le million d’unités, dont plus de 80 % ont été exportées. Dans l’avenir, on prévoit que l’économie tchèque connaîtra une transition et s’orientera davantage vers les hautes technologies, le savoir et les services.

L’économie tchèque est de taille modeste, mais se distingue en contrepartie par son ouverture. En effet, ses exportations et ses importations représentent respectivement 85,5 % et 77,8 % de son PIB. Le pays se démarque aussi de ses voisins de l’Europe centrale par sa force d’attraction des investissements directs étrangers (IDÉ). Pour l’année en cours, la croissance économique tchèque est estimée à 3,5 %. Dans le rapport de l’ONU de 2016 sur la facilité de faire des affaires, la République tchèque a obtenu une note parfaite pour ses échanges transfrontaliers (Doing Business; 2016). Ce résultat s’explique entre autres par la réforme du code des douanes, qui visait à simplifier les procédures douanières.

Les importations tchèques les plus importantes portent sur l’équipement et la machinerie, le carburant, les produits chimiques, les biens intermédiaires et différentes matières premières. Pour leur part, les importations en provenance du Canada sont principalement des avions, des hélicoptères, des pièces d’hélicoptère, des dispositifs de machinerie, des turboréacteurs, des turbopropulseurs et autres turbines à gaz, des machines électroniques, des produits pharmaceutiques, des aliments pour animaux domestiques, des médicaments, des vitamines, du fer et de l’acier, des matières plastiques et des boissons non alcoolisées (gouvernement du Canada; 2016). Une croissance stable des secteurs de l’automobile et de l’aérospatiale offrira des débouchés en ingénierie, notamment en ce qui a trait aux technologies et à l’électronique s’appliquant aux avions. Dépendante des importations de gaz naturel, la République tchèque est également un acheteur potentiel de combustibles.

Située près des zones de production et de consommation européennes, la République tchèque s’avère un endroit stratégique pour les investissements dans les secteurs du transport et de la logistique. Ces secteurs de l’économie tchèque figurent d’ailleurs parmi les plus efficaces dans le monde en raison de la taille du réseau du pays. Dans le même ordre d’idées, de par son emplacement géographique, la République tchèque est l’endroit idéal pour établir un centre de distribution ou d’approvisionnement, car il ouvre la porte aux marchés de l’Europe de l’Est et à celui de la Russie. Par ailleurs, différents projets d’infrastructure dans le domaine du transport, qui totalisent quelque 7 milliards d’euros, sont prévus jusqu’en 2020, ce qui créera des débouchés dans divers secteurs.

Aéronautique

La République tchèque est le deuxième plus grand producteur européen de produits aéronautiques. Elle compte quatre entreprises d’assemblage complet et la majorité des acteurs mènent des activités dans les régions de Prague et de Zlin. Le Canada occupe le septième rang des exportateurs de produits aéronautiques vers la République tchèque (2014), et les occasions de croissance pour les entreprises canadiennes y sont prometteuses, plus particulièrement du côté de la sous-traitance. Le marché tchèque offre également des occasions en recherche et développement ainsi que des débouchés pour les fournisseurs directs et les fournisseurs de deuxième et troisième niveaux. On préconisera alors une approche de coentreprise avec un partenaire local déjà établi.

Santé

En santé, les dépenses en médicaments de la République tchèque s’élevaient à 13,83 milliards de dollars américains en 2013. Ce secteur en particulier présente des possibilités intéressantes en matière d’équipements médicaux, de médicaments en vente libre, de médicaments d’origine et de recherche biotechnique. Notons que l’Accord économique et commercial global (AECG), qui entrera en vigueur en 2017, facilitera les échanges de produits pharmaceutiques entre le Canada et les membres de la zone euro.

Commerce de détail

Dans le domaine du commerce de détail, la République tchèque occupe le 11e rang en Europe et le 17e dans le monde. Prague figure parmi les dix destinations de magasinage les plus prisées en Europe et est de loin la référence en Europe centrale. De nombreux débouchés y sont offerts, notamment en mode de luxe, en commerce électronique et en commerce franchisé.

La République tchèque, c’est aussi :

  • une population de 10,74 millions d’habitants;
  • un PIB de 205,53 milliards de dollars américains (2015);
  • une croissance du PIB de 3,9 % en 2015;
  • des exportations représentant 85,5 % du PIB du pays;
  • des exportations canadiennes de 191,9 millions de dollars en 2015;
  • des exportations québécoises ayant augmenté de 59 % de 2014 à 2015 et totalisant 102,3 millions dollars en 2015.
 

QUI DEVRAIT PARTICIPER ?

Entrepreneurs désireux de percer le marché tchèque ou déjà présents sur ce marché et souhaitant en apprendre davantage sur le potentiel de ce dernier.

Les entreprises œuvrant dans les secteurs ci-dessous sont particulièrement visées.

      • Aéronautique
      • Automobile et poids lourds
      • Construction et infrastructure
      • Électricité
      • Infrastructure environnementale et eaux usées
      • Services de transport
L'initiative « Exportons le Québec »
est réalisée en collaboration avec :

 
Transporteur officiel de l'initiative
« Exportons le Québec » :

LaPresse+   AIR CANADA
Le WTC Montréal reçoit le soutien
financier de Développement
économique Canada.

 
Affilié à la World Trade
Centers Association

(WTCA)

Développement économique Canada   World Trade Centers association (WTCA)