Budget Flaherty : quelques gestes porteurs pour Montréal

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 26 février 2008 dans Communiqués de presse

Communiqué 

Budget Flaherty : quelques gestes porteurs pour Montréal

Montréal, le 26 février 2008 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille favorablement certaines des mesures annoncées dans le budget qui concernent plus spécifiquement la région métropolitaine de Montréal.

« Pour la Chambre, la décision de rendre permanent le transfert d'une partie de la taxe sur l'essence pour des investissements en infrastructures constitue une décision très porteuse pour Montréal et les grandes régions urbaines canadiennes. En effet, en rendant prévisible et récurrent à long terme ce transfert de fonds, il facilitera grandement la planification et le financement d'investissements nécessaires dans nos infrastructures urbaines, tout particulièrement en transport en commun », a déclaré la présidente et chef de la direction de la Chambre, Isabelle Hudon.

« Dans la même veine, nous saluons la présence d'un investissement de 500 M$ qui devrait servir en partie à financer la réalisation d'un lien rapide nécessaire entre le centre-ville et l'aéroport Montréal-Trudeau. Il s'agit d'un projet qui figure depuis longtemps au rang des priorités de la Chambre; la présence de fonds nous encourage quant à la possibilité de voir ce projet se réaliser dans les prochaines années », a poursuivi Isabelle Hudon.

Par ailleurs, la Chambre apprécie certains efforts inclus dans le budget qui visent à améliorer les liens internationaux qu'entretient le Canada.

« Qu'il s'agisse de la poursuite des investissements dans les infrastructures frontalières ou de l'augmentation des ressources consacrées aux représentations canadiennes à l'étranger, il nous semble toujours pertinent d'appuyer ainsi le positionnement international du Canada à l'étranger. Cela est d'autant plus important dans un contexte où nos entreprises ont tout intérêt à diversifier leurs marchés », a souligné Isabelle Hudon.

« Nous tenons enfin à saluer la série d'initiatives touchant le milieu de la recherche universitaire, comme la création des bourses d'études Vanier destinées aux meilleurs étudiants au doctorat ou encore le soutien à la création de chaires de recherche. Même s'il s'agit de mesures très ciblées, elles sont susceptibles d'avoir des impacts concrets, principalement en facilitant l'attraction et la rétention de talents de haut calibre. Cela est d'autant plus positif pour Montréal que nous avons sur notre territoire des universités et des instituts de recherche parmi les plus performants au pays et extrêmement bien cotés dans le monde », a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-


Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca