Budget fédéral 2015-2016 : un budget positif pour la communauté des affaires, mais qui reste imprécis sur le financement de projets stratégiques pour la métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 21 avril 2015 dans Communiqués de presse

Montréal, 21 avril 2015 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain est très satisfaite du budget présenté aujourd’hui par le ministre des Finances du Canada, l’honorable Joe Oliver. Le budget fédéral 2015 témoigne d’une gestion rigoureuse des finances publiques et propose des réductions d’impôt qui amélioreront la compétitivité des entreprises et des PME en particulier.

« De façon globale, il s’agit d’un budget positif. Il maintient le cap vers l’équilibre budgétaire et annonce des mesures ciblées pour alléger le fardeau fiscal des entreprises, ainsi que pour stimuler la recherche et l’innovation. Toutefois, le gouvernement fédéral reste muet sur certains projets d’infrastructures structurants pour la métropole », a déclaré le président et chef de la direction de la Chambre, M. Michel Leblanc.

Des mesures concrètes pour améliorer la compétitivité de nos PME
La Chambre se réjouit des mesures mises en place pour alléger le fardeau fiscal des entreprises et soutenir leur développement. « La réduction du taux d’imposition des petites entreprises de 11 % à 9 % d’ici 2019 ainsi que les mesures pour améliorer l’accès au financement des PME sont une bonne nouvelle pour les soutenir dans leur croissance. L’investissement de 6,2 millions de dollars dans le Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal viendra également soutenir la création et le développement des entreprises. Tandis que les initiatives pour inciter à l’investissement dans les machines et le matériel amélioreront leur productivité. Nous comprenons que le gouvernement entend mettre en œuvre certaines mesures en 2019. Nous lui demandons toutefois d’agir plus rapidement dès que les cours du pétrole augmenteront », a affirmé Michel Leblanc.

Les mesures pour soutenir la recherche et l’innovation sont essentielles pour nous permettre de relever nos défis économiques structurels
La recherche et l’innovation sont clés pour soutenir notre prospérité, surtout pour une économie basée sur le savoir comme la région métropolitaine de Montréal. « Nous saluons l’investissement de 1,5 milliard de dollars du gouvernement sur cinq ans dans la recherche de calibre mondial, ainsi que les initiatives pour soutenir le secteur de l’aérospatiale », a poursuivi Michel Leblanc.

Le budget réitère l’importance qu’il accorde à la diversification des marchés pour les entreprises avec la mise en place d’un programme de 50 millions de dollars pour aider les PME à percer de nouveaux marchés, l’expansion du Service des délégués commerciaux du Canada et la création d’un Bureau de promotion du commerce intérieur. « L’accès à de nouveaux marchés est essentiel pour assurer la croissance et la pérennité des entreprises de la métropole dans un contexte de concurrence mondiale très vive », a dit Michel Leblanc.

Plusieurs investissements dans des infrastructures stratégiques de la métropole doivent être précisés
La Chambre demande depuis plusieurs années que le gouvernement du Canada élabore une stratégie nationale de transport en commun. « Nous saluons l’annonce d’investir 750 millions dans le transport en commun à partir de 2017-2018. C’est un geste visionnaire qui s’inscrit dans le développement des grandes métropoles. Nous demandons cependant au gouvernement d’accélérer le déploiement de ce fonds dès la prochaine année si les finances publiques le permettent », a ajouté Michel Leblanc.

Bien que le gouvernement fédéral ait confirmé son intention de poursuivre les investissements dans les infrastructures, il reste muet sur un projet prioritaire pour la métropole. « Alors que le gouvernement du Québec, la Ville de Montréal et l’Administration portuaire de Montréal ont déjà annoncé leur participation financière à la restauration de la jetée Alexandra et la construction d’une nouvelle gare maritime, nous attendons toujours l’engagement formel du gouvernement fédéral pour qu’il finance sa part, estimée à près de 26 millions de dollars », a indiqué M. Leblanc.

Enfin, ce budget annonce une enveloppe de 210 millions de dollars pour célébrer le 150e anniversaire de la Confédération. « Il est temps de confirmer la participation du gouvernement fédéral aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Le budget demeure silencieux sur les sommes qui seront consacrées à ces célébrations, ce qui rend difficile le travail de la Société des célébrations du 375e, alors qu’il reste à peine deux ans pour la réalisation de cet événement d’envergure », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international. 

- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca