Budget du Québec 2014-2015 : la communauté d’affaires de la métropole appuie la décision ferme du gouvernement de rétablir l’équilibre budgétaire par un contrôle serré de ses dépenses

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 4 juin 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 4 juin 2014 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille favorablement le budget présenté aujourd’hui par le ministre des Finances, monsieur Carlos Leitão. « La Chambre salue la décision du gouvernement d’atteindre l’équilibre budgétaire en 2015-2016. Le budget Leitão reconnaît la nécessité de reprendre immédiatement le contrôle des finances publiques du Québec. Il impose un effort collectif à tous et convie l’ensemble de la communauté à un exercice de révision des programmes et de la fiscalité québécoise. On ne peut qu’applaudir la tenue de cette réflexion essentielle pour l’avenir du Québec et de son économie », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Un budget responsable, qui exigera de la rigueur et un effort collectif

« Nous sommes heureux de constater que l’atteinte de l’équilibre budgétaire dans les délais prévus demeure une priorité. Cela était absolument indispensable, non seulement pour rassurer les institutions financières, mais surtout pour nous permettre d’envisager sérieusement une réduction de notre endettement. Nous avions demandé au gouvernement de miser sur un contrôle de ses dépenses pour redresser les finances publiques et nous sommes satisfaits de constater que 90 % de l’effort sera accompli par un resserrement des dépenses de l’État. Un tel exercice exigera de la rigueur et de la persistance, et ce, malgré les protestations que cela risque d’engendrer », a ajouté Michel Leblanc.

« Nous constatons que le budget 2014-2015 ne précise que la moitié des efforts qui seront requis pour atteindre l’équilibre budgétaire. Le travail des deux commissions qui sont mises en place pour réviser la fiscalité et les programmes sera donc crucial, de même que la détermination du gouvernement à y donner suite. Le message de la communauté d’affaires est sans équivoque : le temps est venu de revoir le régime fiscal pour baisser les impôts et réduire le poids des mesures qui nuisent à l’investissement privé. Il faut également atteindre une plus grande efficacité de l’appareil gouvernemental », a poursuivi Michel Leblanc.

« Le budget prévoit aussi des mesures visant à soutenir notre économie; la relance du Plan Nord et la mise en œuvre de la stratégie maritime en sont des exemples. La diminution du taux d’imposition des PME manufacturières aura également un effet positif sur la dynamisation de ce secteur important pour la région métropolitaine. Par ailleurs, nous prenons note de la volonté du gouvernement de consulter le milieu des affaires et de la finance dans le but de mettre en œuvre les recommandations du rapport Séguin sur la protection de nos fleurons économiques contre les offres d’achat hostiles. Le budget reste toutefois muet quant à deux dossiers majeurs : la relève entrepreneuriale et l’intégration professionnelle des immigrants », a constaté Michel Leblanc.

Un budget qui reconnaît le rôle particulier de Montréal en tant que métropole du Québec

« Le budget porte une attention particulière à la métropole et maintient le financement des projets structurants, notamment en ce qui a trait aux infrastructures routières, au financement par le PTI des infrastructures de transport en commun et au recouvrement de l’autoroute Ville-Marie. Nous invitons le gouvernement à procéder rapidement dans le cas de projets qui ont été annoncés il y a déjà plusieurs années tels que l’amélioration des accès au Port de Montréal », a affirmé Michel Leblanc.

« Nous saluons particulièrement l’annonce concernant le dépôt du projet de loi reconnaissant le statut particulier de Montréal en tant que métropole nationale. Le budget confirme l’enveloppe de 25 millions de dollars pour aider la Ville de Montréal à livrer les services d’une métropole. La communauté d’affaires se réjouit également de la volonté affirmée dans le budget de souligner les célébrations du 375e et de profiter de cet événement historique pour investir dans des infrastructures qui serviront de legs aux générations futures », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca