Consultations particulières sur l’inversion du flux de l’oléoduc 9B d’Enbridge : la Chambre réitère son appui à ce projet structurant

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 4 décembre 2013 dans Communiqués de presse

Montréal, le 4 décembre 2013 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a réitéré aujourd’hui son appui au projet d’inversion du flux de l’oléoduc 9B d’Enbridge devant la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles de l'Assemblée nationale. Pour la Chambre, le projet d’inversion proposé par Enbridge contribuera au développement économique du Québec et de la région métropolitaine de Montréal.

« Un approvisionnement stable et à meilleur coût représente l’une des clés pour assurer la compétitivité des raffineries québécoises. Or, l’industrie du raffinage de l’est du pays est captive des approvisionnements pétroliers d’outre-mer, plus coûteux que ceux provenant du Canada. Près de 70 % du déficit commercial québécois découle de nos importations de pétrole brut. Nous ne pouvons nous permettre de ne pas être connectés aux principaux réseaux d’approvisionnement nord-américains », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« L’industrie pétrochimique du Québec, dont la majorité des entreprises sont situées dans la métropole, profitera également de la consolidation des activités de raffinage. Seulement dans l’est de Montréal, il s’agit de près d’une cinquantaine d’entreprises et de plus de 3 500 emplois directs bien rémunérés. Cette industrie profite aussi à plusieurs autres secteurs de notre économie, que ce soit en construction, en ingénierie et dans les services professionnels », a souligné Michel Leblanc.

« Les questions liées à l’impact environnemental et à la sécurité des personnes sont importantes et légitimes. Enbridge doit, en toute transparence, rassurer la population et les autorités publiques quant à l’entretien irréprochable de ses installations. L’entreprise doit aussi faire la démonstration qu’elle possède les assurances et les fonds nécessaires afin de répondre à toute situation d’urgence. Dans une optique de développement durable, nous encourageons Enbridge à s’engager à soutenir les entreprises québécoises qui développent de nouvelles technologies vertes pour le secteur énergétique. La région métropolitaine compte sur un riche écosystème dans ce secteur et Enbridge doit en faire partie à part entière », a ajouté Michel Leblanc.

« La région métropolitaine de Montréal dispose de nombreux atouts lui permettant de jouer un rôle de premier plan dans le secteur énergétique et pétrochimique. Nous souhaitons que le gouvernement prenne acte de ce rôle moteur de la métropole et de sa communauté d’affaires, et qu’il encourage le projet d’inversion du flux de l’oléoduc 9B d’Enbridge », a conclu Michel Leblanc.

Le mémoire de la Chambre soumis à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec peut être consulté en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.


- 30 -

Source : 

Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca