Export Québec : une réponse bonifiée et adaptée aux besoins de nos entreprises désirant développer leurs marchés d’exportation

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 8 novembre 2011 dans Communiqués de presse

 

Communiqué

Export Québec : une réponse bonifiée  et adaptée aux besoins de nos entreprises désirant
développer leurs marchés d’exportation

Montréal, le 8 novembre 2011 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain réagit très positivement au lancement d’Export Québec fait ce matin par le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, et le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec, M. Sam Hamad. Export Québec, une initiative dotée d’une enveloppe de 60 M$ répartie sur les trois prochaines années, bonifie ainsi l’aide publique déjà offerte à nos entreprises pour qu’elles augmentent leurs parts de marché à l’international, une mission que soutiennent depuis plusieurs années la Chambre et son équipe d’experts en commerce international, le World Trade Centre Montréal.

 « Export Québec répond aux besoins souvent exprimés par nos membres en contribuant de façon concrète à améliorer l’offre d’aide publique à leur développement d’affaires à l’international, et ce, sur plusieurs fronts : le budget alloué à l’ensemble des volets dédiés au soutien des exportateurs et des organismes les appuyant sera considérablement augmenté; le nombre total d’entreprises bénéficiaires prévu a été révisé à la hausse; les montants d’aide seront mieux adaptés à la taille des entreprises bénéficiaires. Notre clientèle d’entreprise, composée à 90 % de PME, accueillera donc favorablement cette nouvelle », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Deux éléments novateurs retiennent particulièrement notre attention. En premier lieu, l’unité participe au déploiement d’un réseau international d’incubateurs qui facilitera l’accès de nos entreprises aux marchés étrangers en leur fournissant un « pied-à-terre » où des bureaux de représentation ou de vente pourront être ouverts. En second lieu, l’initiative prévoit la consultation régulière des parties prenantes, dont des entreprises du Québec chevronnées sur les marchés étrangers. Cela devrait favoriser une meilleure adéquation entre l’offre de mesures de soutien et les besoins réels du secteur public », a souligné Michel Leblanc.

« La Chambre et son équipe d’experts en commerce international offrent leur entière collaboration au MDEIE afin de faire d’Export Québec un succès. Déjà, par l’entremise d’activités de formation et de réseautage, comme des missions commerciales et des accueils d’acheteurs étrangers, nous mettons tout en œuvre pour outiller les entreprises du Québec et de la métropole afin qu’elles maîtrisent divers aspects du commerce international et qu’elles accèdent plus facilement à de nouveaux partenaires d’affaires à l’étranger, notamment dans les pays émergents. Ainsi, depuis l’été 2009, les activités du World Trade Centre ont attiré près de 4 000 participants, dont 70 entreprises que nous avons accompagnées au cours de quatre missions commerciales en Chine, en Inde et dans les pays du Golfe. L’annonce d’aujourd’hui voit bonifier les ressources et simplifier les démarches pour nos membres, ce qui nous réjouit », a ajouté Michel Leblanc.

« La santé de l’économie du Québec et de sa métropole dépend fortement de la capacité de nos entreprises à pénétrer avec succès les marchés extérieurs. On en saisit toute l’importance en constatant qu’en incluant les exportations vers les autres provinces, la valeur totale des exportations du Québec correspond, bon an mal an, à environ la moitié de son PIB. Nous saluons donc cette nouvelle initiative du MDEIE, qui renforcera l’ensemble des mesures d’appui disponibles pour nos exportateurs, mais qui prend aussi acte de la nouvelle réalité qu’un dollar à quasi-parité et un ralentissement économique mondial leur apportent », a conclu Michel Leblanc.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Geneviève Marsan
Conseillère par intérim, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
gmarsan@ccmm.qc.ca