Le français en entreprise, c'est l'affaire de tous !Texte d'opinion signé par les membres du Comité de travail des gens d'affaires et des partenaires socioéconomiques du Rendez-vous des gens d'affaires et des partenaires socioéconomiques 20008

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 9 octobre 2008 dans Textes d'opinion

Texte intégral publié dans Le Devoir, le Journal de Montréal et le Métro.

Le 9 octobre 2008

Le français en entreprise, c'est l'affaire de tous !

Montréal regroupe quelque 160 communautés culturelles et plus de 75 langues y sont parlées. La métropole est également la terre d'accueil de plus de 80 % de tous les immigrants qui viennent s'installer au Québec. Clairement, la métropole est le reflet d'un phénomène vécu dans plusieurs grandes villes : elle s'ouvre sur le monde, accueille des individus de toutes les provenances et se diversifie rapidement.

Ainsi, il est parfaitement normal que la nouvelle composition démographique de Montréal se reflète également dans sa réalité linguistique : autant les entreprises sont composées d'employés de toutes origines, autant la clientèle s'exprime dans une grande diversité de langues. Dans un tel contexte, il est tout aussi naturel que des mesures concrètes soient prises afin de promouvoir et de renforcer le caractère français de Montréal.

On peut évidemment se réjouir du fait que depuis trente ans, la francisation des milieux de travail et des commerces ait progressé, et ce, autant à Montréal que partout ailleurs au Québec. Cela étant dit – parce que le caractère profondément français de Montréal est à l'essence même de son identité –, il est de notre devoir à tous de veiller à la santé du français en entreprise. Et ce qu'il faut surtout garder en tête, c'est que le français n'est pas que le « ciment » de notre culture collective; il représente également un avantage concurrentiel pour l'économie de Montréal. Voilà pourquoi il est si important d'en consolider l'usage.

D'ailleurs, pour une raison fort logique et d'un point de vue strictement économique, la clientèle francophone de Montréal – même au centre-ville ! – est tout simplement trop importante pour l'ignorer. Ainsi, quoi qu'on dise, le français à Montréal est un ingrédient incontournable de la réussite en affaires.

Le milieu des affaires passe à l'action
C'est avec ces idées en tête – et aussi avec celle d'être partie prenante de l'action – que nous avons accepté l'invitation du premier ministre du Québec et que nous serons présents au Rendez-vous des gens d'affaires et des partenaires socioéconomiques 2008 le 10 octobre. Nous avons ainsi l'ambition de susciter la mobilisation des dirigeants et des travailleurs autour d'une volonté réaffirmée de privilégier l'utilisation du français dans les entreprises et les commerces, tout particulièrement ceux qui comptent moins de 50 employés.

À l'occasion de ce Rendez-vous , nous concentrerons donc nos efforts vers deux objectifs importants : contribuer activement à consolider le visage français de la métropole et rappeler à tous que le français, c'est bon pour les affaires. Et puisque nous sommes des gens d'action, c'est en posant des gestes concrets que nous mesurerons le succès de notre initiative.

Isabelle Hudon Présidente et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain, présidente du Comité de travail des gens d'affaires et des partenaires socioéconomiques et coprésidente du Rendez-vous des gens d'affaires et des partenaires socioéconomiques 2008

Monsieur Michel Arsenault, président
Fédération des travailleurs du Québec

Monsieur Daniel Audet, premier vice-président
Conseil du patronat du Québec

Madame Andrée Bélanger, directrice générale
Chambre de commerce de l'Ouest-de-l'Île de Montréal 

Monsieur Pierre Bellerose, vice-président, Relations publiques,
recherche et développement du produit
Tourisme Montréal

Monsieur André Beauséjour, directeur général
Société de développement du boulevard St-Laurent

Monsieur Gordon Bernstein, président du conseil
Société de développement du boulevard St-Laurent

Madame Claudette Carbonneau, présidente
Confédération des syndicats nationaux 

Monsieur Georges Coulombe, président et secrétaire
Société de développement commercial du Vieux-Montréal

Madame Diane De Courcy, présidente
Commission scolaire de Montréal

Monsieur Guy Hébert, président
Chambre de commerce et d'industrie de Saint-Laurent

Monsieur Hans Janiak, président
Chambre de commerce gaie du Québec

Madame Francine Labelle, directrice
Chambre de commerce et d'industrie de l'Est de l'île de Montréal

Monsieur Daniel L'Africain, président
Chambre de commerce et d'industrie du sud ouest de Montréal

Monsieur Gaston Lafleur, président-directeur général
Conseil québécois du commerce de détail

Madame Lola Lebrasseur, conseillère service de la francisation et
des personnes immigrantes
Fédération des travailleurs du Québec

Monsieur André Leclerc, membre du conseil
Culture Montréal

Monsieur Jean Lefebvre, vice-président affaires gouvernementales
Conseil des chaînes de restaurants du Québec

Monsieur François Meunier, vice-président aux affaires publiques
Association des restaurateurs du Québec

Monsieur Frédéric Michel, Président
Jeune chambre de commerce de Montréal 

Monsieur Sylvain Morissette, président directeur général
Association des agences de publicité du Québec

Madame Audrey Nanot, directrice générale par intérim
Chambre de commerce gaie du Québec 

Madame Marie Luce Ouellet, directrice des communications
Association des agences de publicité du Québec

Monsieur André Poulin, directeur général
Destination centre-ville

Monsieur Simon Prévost, vice-président
Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (Québec)

Monsieur Patrick Rouillard, coordonnateur aux opérations
Société de développement commercial du Vieux-Montréal

Monsieur René Roy, secrétaire général
Fédération des travailleurs du Québec

Madame Marianna Simeone,
Chambre de commerce Italienne

Monsieur Nelson Théberge
Président
Association des hôteliers du Québec

Monsieur Jean-Luc Trahan, président-directeur général
Manufacturiers et Exportateurs du Québec

Madame Helen Tyros, présidente
Chambre de commerce héllénique du Montréal métropolitain

Madame Nathalie Verge, vice-présidente opérations
Conseil québécois du commerce de détail

Madame Danielle Virone, directrice générale
Chambre de commerce Italienne