Le budget fédéral : un budget globalement positif pour l’économie de la métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 21 mars 2013 dans Communiqués de presse

Le budget fédéral : un budget globalement positif pour l’économie de la métropole

Montréal, 21 mars 2013 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille plutôt favorablement le budget présenté aujourd’hui par le ministre des Finances du gouvernement du Canada, l’honorable James M. Flaherty.

« Nous saluons l’engagement du gouvernement de maintenir le cap sur l’équilibre budgétaire en 2015-2016 sans augmenter le fardeau fiscal des contribuables, tout en mettant en place un nouveau plan pour nos infrastructures et en proposant des mesures visant à soutenir l’innovation, la recherche et la collaboration entre les entreprises et les établissements universitaires », a déclaré le président et chef de la direction de la Chambre, M. Michel Leblanc.

« Le budget comporte également plusieurs mesures visant à mieux soutenir le démarrage d’entreprises et la croissance des PME, ce qui est une excellente décision. Toutefois, nous sommes soucieux des répercussions de l’abandon du crédit d’impôt visant les investissements dans les fonds de travailleurs, qui ont fortement contribué à l’essor de nos PME. Également, nous ne souhaitons pas que les mesures annoncées, notamment celles qui ont trait à la formation de la main-d’œuvre, créent des tensions inutiles entre les différents paliers gouvernementaux. De plus, nous demeurons fermement opposés à la création d’une agence unique de réglementation des marchés financiers », a ajouté M. Leblanc.  

Le nouveau plan à long terme pour les infrastructures : une initiative stratégique bénéfique et essentielle pour moderniser nos infrastructures et améliorer notre productivité

« Nous nous réjouissons de la décision du gouvernement d’établir un nouveau plan Chantiers Canada qui prévoit des investissements de 53 milliards de dollars sur 10 ans pour des infrastructures provinciales, territoriales et locales. Nous en avions fait l’une des grandes priorités de nos recommandations budgétaires. Dans cette foulée, nous attendons rapidement des annonces du gouvernement fédéral sur plusieurs projets stratégiques pour le développement économique de la région de Montréal, en particulier l’accès ferroviaire à l’aéroport Montréal-Trudeau. De nouveau, nous sommes déçus de l’absence d’une stratégie nationale d’investissement dans le transport en commun. Montréal, à l’instar des autres métropoles canadiennes, a besoin d’investissements majeurs pour améliorer la fluidité des déplacements dans la région métropolitaine », a affirmé Michel Leblanc. 

Miser sur l’innovation : un élément incontournable pour notre compétitivité 

« Nous saluons aussi les initiatives gouvernementales pour soutenir la recherche et l’innovation, notamment le soutien aux partenariats entre l’industrie et les chercheurs, ainsi que l’incitation à l’investissement dans les infrastructures de recherche de pointe. Ce sont des mesures porteuses pour une économie du savoir comme celle de la région métropolitaine de Montréal », a souligné Michel Leblanc.

Renforcer nos secteurs stratégiques contribuera à notre résilience et à notre performance économique

« Nous appuyons également les mesures pour renforcer le secteur manufacturier telles que l’allégement fiscal de 1,4 milliard de dollars pour les nouveaux équipements et machines et le matériel de fabrication. De plus, la création d’un programme de démonstration de technologie en aérospatiale, grâce au financement de 1 milliard pour des initiatives stratégiques, contribuera à innover et à renforcer la compétitivité de ce secteur stratégique pour la métropole », a dit Michel Leblanc.

Une saine gestion des finances publiques donnera une assise solide à notre économie 

« L’atteinte de l’équilibre budgétaire dans les délais prévus en 2015-2016 nous permettra non seulement de maintenir la confiance des institutions financières envers notre économie, mais également de nous reconstituer une marge de manœuvre budgétaire. Compte tenu du ralentissement de la croissance de l’économie mondiale et canadienne, nous sommes heureux de constater que le gouvernement vise l’atteinte de l’équilibre par une gestion rigoureuse de ses dépenses », a conclu M. Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique. 

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca
Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca