Lock-out au port : la Chambre de commerce du Montréal métropolitain réclame une entente samedi

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 23 juillet 2010 dans Communiqués de presse

Communiqué

Lock-out au port : la Chambre de commerce du Montréal métropolitain réclame une entente samedi

Montréal, le 22 juillet 2010 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue l’initiative du gouvernement fédéral de réunir samedi matin devant le Conseil canadien des relations industrielles les deux parties impliquées dans le conflit de travail au port de Montréal. Cette initiative de la ministre du Travail, Lisa Raitt, répond aux demandes répétées du milieu des affaires d’engager rapidement le processus de résolution de ce conflit.

« Nous saluons les efforts de médiation du gouvernement fédéral et encourageons les deux parties à saisir cette occasion pour dénouer l’impasse. La fermeture du port suscite des inquiétudes justifiées quant aux répercussions sur l’économie de Montréal, du Québec et du Canada, à l’aube d’une reprise encore fragile », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre.

Le port de Montréal est une infrastructure névralgique. Vingt millions de tonnes de marchandises de toutes sortes y transitent chaque année, générant des retombées économiques de près de deux milliards de dollars. « Nous ne pourrons nous passer plus longtemps de cette importante liaison intermodale industrielle sans en souffrir des conséquences. Que ce soit l’importation de matières premières, l’exportation d’équipement lourd, le transit de denrées rares ou périssables, plusieurs secteurs de l’économie sont en effet directement touchés par l’activité portuaire. Sans l’accès au port, de nombreuses entreprises subiront des pertes », a poursuivi le président et chef de la direction de la Chambre.

«  Le port de Montréal est un acteur économique primordial pour la métropole et pour le Québec. Il fait de la métropole une plate-forme de premier plan pour les échanges commerciaux nord-américains et internationaux, de même qu’un pôle logistique majeur, hautement stratégique, en matière de transport des marchandises. Dans cette optique, nous encourageons la ministre Raitt à forcer dès lundi un retour au travail et la reprise normale des activités du port advenant un échec des négociations samedi », a conclu M. Michel Leblanc.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Julie Desjardins
Conseillère, Communications
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4047
jdesjardins@ccmm.qc.ca