Oléoduc 9B d’Enbridge : la Chambre se réjouit de la décision de l’Office national de l’énergie et rappelle l’importance de mesures visant l’acceptabilité sociale du projet

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 10 mars 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 7 mars 2014 La Chambre de commerce du Montréal métropolitain réitère son appui au projet d’inversion du flux de l’oléoduc 9B d’Enbridge et se réjouit de l’autorisation émise par l’Office national de l’énergie. Pour la Chambre, le projet d’inversion proposé par Enbridge contribuera au développement économique du Québec et de la métropole. Il importe toutefois de rappeler que l’entreprise devra mettre en place des mesures rigoureuses afin de rassurer la population et d’assurer l’acceptabilité sociale du projet.

« C’est une annonce positive pour la métropole. Le renversement du flux de l’oléoduc 9B d’Enbridge permettra d’assurer un approvisionnement stable et favorisera la compétitivité de notre industrie pétrochimique. La décision rendue hier par l’Office national de l’énergie nous permettra d’être connectés aux principaux réseaux d’approvisionnement nord-américains. Rappelons que l’industrie du raffinage de l’est du pays est actuellement captive des approvisionnements pétroliers d’outre-mer, plus coûteux que ceux provenant du Canada », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Comme nous l’avons exprimé lors des audiences publiques de l’Office national de l’énergie et de l’Assemblée nationale du Québec, le déploiement du projet doit s’accompagner de mesures irréprochables et transparentes en matière de sécurité, tant pour la population que pour l’environnement. Pour faire suite aux propos du maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, Denis Coderre, Enbridge devra prendre en compte les recommandations exprimées par l’Assemblée nationale du Québec. Parmi elles, que l’entreprise participe au développement de l’industrie des technologies propres dans le secteur pétrochimique nous apparaît particulièrement important pour la métropole », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Michelle LLambias
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca