La Chambre demande au gouvernement fédéral de clarifier la question du péage sur le pont Champlain

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 17 septembre 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 17 septembre 2014 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain souhaite avoir l’heure juste quant à l’impact sur la congestion d’un éventuel péage sur le pont Champlain. Elle réitère sa demande auprès du gouvernement fédéral de faire la démonstration limpide qu’il n’y aura aucun impact négatif sur la congestion routière des autres liens entre la Rive-Sud et Montréal.

« Les chiffres véhiculés dans les médias ces derniers jours concernant les répercussions d’un péage sur le pont Champlain sur le transfert de la circulation vers les autres liens entre la Rive-Sud et Montréal sont contradictoires et sèment la confusion. Avec un droit de passage établi entre 2,60 $ et 3,90 $, le Bureau du directeur parlementaire du budget estime qu’entre 6 et 10 % de la circulation serait détournée vers d’autres ponts. Or, le chiffre de 35 % de détournement vers le pont Victoria circule également. Le gouvernement doit rendre publique toute l’information disponible et lancer de nouvelles analyses si nécessaire », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« La communauté d’affaires de la métropole acceptait l’idée d’un péage sur le nouveau pont Champlain à la condition que le gouvernement fédéral fasse la démonstration qu’il n’y aurait pas d’effets de congestion supplémentaires sur les autres ponts de la Rive-Sud. Or, certains chiffres véhiculés dans les médias affirment le contraire, et si ces données sont justes, la Chambre demande au gouvernement fédéral de surseoir à sa décision. On ne peut plus discuter de péage seulement sur un des accès à la métropole si cette solution aggrave la congestion routière déjà élevée sur les autres ponts avoisinants », a affirmé Michel Leblanc.

La Chambre demande également au gouvernement fédéral de collaborer pleinement avec la Communauté métropolitaine de Montréal afin de mener à bien les analyses sur les meilleurs outils pour financer non seulement le nouveau pont, mais aussi l’ensemble des infrastructures routières et de transport en commun de la région.

« L’enjeu du financement du pont ne peut se limiter à une application simpliste du principe de l’utilisateur-payeur. Le pont ne sera pas en fonction avant 2018. Prenons le temps de réaliser une analyse approfondie et rigoureuse pour mesurer les impacts réels de chaque source de financement sur la congestion », a conclu M. Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux particuliers, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

- 30 -

Source :
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca