Communiqué : La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue l'annonce d'investissements nécessaires en infrastructure à Montréal

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 2 mai 2005 dans Communiqués de presse

Communiqué

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue
l'annonce d'investissements nécessaires en infrastructure à Montréal

Montréal, le 2 mai 2005 - La Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit de l'annonce faite aujourd'hui, par les gouvernements du Canada et du Québec, et par la Ville de Montréal, d'investissements de 385 millions $ dans les infrastructures routières et d'eau potable à Montréal.

L'annonce de l'investissement de 150 millions pour la réalisation des travaux de réaménagement de l'échangeur Dorval est une nouvelle que la Chambre accueille avec beaucoup de satisfaction. « Le rond-point Dorval constitue un point névralgique du réseau routier métropolitain et au cours des dernières années, la Chambre n'a cessé de l'identifier comme l'un des points d'intervention prioritaire. Ce carrefour est le principal point d'accès à l'aéroport international Trudeau, qui accueille quelque 10 millions de passagers annuellement, ce qui en fait l'une des plus importantes portes d'entrée de Montréal et du Québec. Nous nous réjouissons donc d'apprendre que le financement des travaux est maintenant assuré et que ceux-ci pourront être entrepris dans un proche avenir », a déclaré la présidente et chef de la direction de la Chambre, Mme Isabelle Hudon.

La Chambre salue également la portion des fonds alloués aux infrastructures pour le traitement de l'eau potable. « Tant selon une perspective de développement durable que dans l'optique de réduire le gaspillage et les coûts associés à des infrastructures désuètes, l'annonce de ces investissements représente une décision stratégique. Nous sommes ainsi heureux de voir que le leadership pris par l'administration Tremblay dans ce domaine a reçu aujourd'hui l'appui des autres paliers de gouvernement », a poursuivi Isabelle Hudon.

Tout en étant encouragée par ces annonces, la Chambre continue d'attendre avec impatience la confirmation qu'une part importante des sommes provenant de la taxe fédérale sur l'essence seront consacrées au transport en commun. « À plusieurs reprises, la Chambre a insisté sur la nécessité de reconnaître les besoins financiers propres aux plus grandes agglomérations et l'importance de réserver une part importante des investissements pour le transport en commun. À cet égard, une étude que nous rendions publique en décembre dernier mettait en évidence le fait que les gouvernements du Québec et du Canada tirent présentement un rendement de 45 % sur les sommes qu'ils investissent en transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal. Nous espérons donc que les gouvernements impliqués prendront rapidement la décision de répartir la taxe sur l'essence en tenant compte du rendement que produiront les sommes investies et de l'importante contribution de la métropole à la prospérité de tout le Québec », a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca