Communiqué : Un budget qui place le Québec devant la possibilité d'investir dans sa métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 19 mars 2007 dans Communiqués de presse

Communiqué

Un budget qui place le Québec devant la possibilité
d'investir dans sa métropole

Montréal, 19 mars 2007 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille favorablement le budget présenté par le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, dans la mesure où celui-ci ouvre la porte à une plus grande compétitivité des grands centres urbains canadiens.

« Certes, le fait saillant de ce budget est la volonté du gouvernement canadien de réajuster le partage des ressources financières entre les administrations fédérale et provinciales. Ainsi, le gouvernement du Québec se retrouve avec la responsabilité et davantage de latitude pour investir dans la création de richesse. Et pour nous, il est clair que le développement de la métropole constitue l'une des avenues les plus porteuses pour créer de la richesse », a indiqué la présidente et chef de la direction de la Chambre, Isabelle Hudon.

Le budget du ministre Flaherty comporte également des initiatives susceptibles d'accroître à terme la compétitivité des centres urbains. C'est particulièrement le cas de l'augmentation des transferts aux provinces en matière d'éducation post-secondaire et d'infrastructures.

« Si Montréal peut se considérer une ville de savoir, c'est d'abord grâce à la présence sur son territoire d'institutions d'enseignement supérieur de qualité exceptionnelle. En augmentant les ressources financières, à partir de 2008-2009, auxquelles les universités et cégeps ont accès, le gouvernement investit dans ce qui représente l'un des plus grands atouts montréalais et l'un des plus puissants avantages du Canada », a enchaîné Isabelle Hudon.

« Le déploiement de nouvelles sommes pour les infrastructures constitue un point prometteur de ce budget. Les centres urbains comme Montréal font face à des besoins majeurs pour ce qui est du renouvellement de leurs infrastructures et de l'adaptation des grandes villes aux impératifs du développement durable. Le budget d'aujourd'hui présente des perspectives d'investissement intéressantes et à long terme, tout particulièrement pour ce qui est du développement du transport en commun. L'enjeu sera maintenant d'assurer à la région métropolitaine un accès rapide à ces fonds », a soutenu Isabelle Hudon.

« Ce qui est particulièrement intéressant de ce budget, c'est que le gouvernement fédéral partage un peu plus de sa marge de manœuvre avec le gouvernement du Québec. Ce faisant, ce transfert implique une capacité d'action accrue du gouvernement du Québec, mais aussi une responsabilité encore plus importante de développer les avantages compétitifs du Québec »,   a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca