Communiqué : L'autoroute 30 : une question de volonté politique

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 11 mars 2004 dans Communiqués de presse

Communiqué


L'autoroute 30 : une question de volonté politique


Montréal, le 11 mars 2004 - La Chambre de commerce du Montréal métropolitain joint sa voix, aujourd'hui, à la communauté des affaires de la Rive-Sud pour presser les gouvernements du Québec et du Canada de compléter l'autoroute 30.

« Une métropole doit pouvoir se développer, produire, échanger. Si Montréal veut être résolument métropolitaine, ses infrastructures doivent l'être également. Or, tant que l'autoroute 30 n'existera que sur des planches à dessin, le bouclage autoroutier de la région métropolitaine demeurera incomplet, avec tous les inconvénients que cela comporte, notamment, pour la mobilité des marchandises sur l'île et en périphérie de Montréal. Rappelons que Montréal est un cas d'exception parmi les métropoles d'Amérique du Nord en n'étant pas dotée d'une véritable voie de contournement, ce qui contribue indéniablement à l'engorgement et à l'usure de son réseau routier. L'autoroute 30 est nécessaire, entre autres, parce qu'elle permettrait avantageusement de lier les provinces maritimes au Québec et à l'Ontario, tout en favorisant les accès aux routes desservant les importants marchés de l'est des États-Unis », a déclaré le président de la Chambre, Benoit Labonté.

« La communauté des affaires de toute la région métropolitaine est unanime quant à la nécessité de réaliser rapidement ce projet. Les gouvernements provincial et fédéral nous disaient, l'année dernière, qu'ils partagent ce point de vue et qu'ils se sont entendus sur les façons d'aller de l'avant. Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement a tenu ses consultations et émis ses recommandations. Il nous apparaît clair que nous avons franchi le point au-delà duquel il est improductif de tergiverser davantage sur le tracé. Pour la Chambre, l'heure est venue pour que se manifeste la volonté politique de finalement y donner suite », a ajouté Benoit Labonté.

En plus de répondre à des besoins majeurs, l'achèvement de l'autoroute 30 représente une occasion exceptionnelle de donner vie, au Québec, à un partenariat public-privé d'envergure. Le financement d'une partie des coûts de construction et d'entretien d'une telle infrastructure routière avec des capitaux privés devrait permettre la réalisation accélérée des travaux et cela même si le gouvernement du Québec dispose de ressources financières limitées. Dans le contexte actuel, l'achèvement de l'autoroute 30 en partenariat avec le secteur privé, pourrait constituer un précédent positif important, dont les différentes autorités gouvernementales pourront s'inspirer pour les futurs projets d'infrastructures.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services à la grande communauté des affaires. Forte de ses trois directions de services spécialisées – Info entreprises , Institut du commerce électronique et World Trade Centre Montréal – desservant les individus, commerçants et entreprises de toutes tailles, la Chambre constitue le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca