Communiqué : Réinvestissement dans l'éducation post-secondaire : « un premier effort auquel il faudra donner suite » déclare la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 9 août 2006 dans Communiqués de presse

Communiqué

Réinvestissement dans l'éducation post-secondaire : « un premier effort auquel il faudra donner suite » déclare la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Montréal, le mercredi 9 août 2006 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue l'annonce faite par le ministre de l'Éducation du Loisir et du Sport, M. Jean-Marc Fournier, d'un réinvestissement important dans l'éducation post-secondaire.

« L'arrivée, dès cette année, de nouvelles sommes pour les universités et les cégeps constitue une excellente nouvelle, compte tenu de la situation financière dramatique de nos institutions d'enseignement supérieur. Ces institutions – et tout particulièrement les universités – évoluent dans un environnement hautement concurrentiel, notamment pour ce qui est de l'attraction des meilleurs chercheurs, enseignants et étudiants. C'est aussi à travers elles que le Québec forme les nombreux talents nécessaires à sa réussite et à son développement. Bref, il s'agit de la pierre angulaire de notre prospérité collective » a déclaré la présidente et chef de la direction de la Chambre, Isabelle Hudon.

« Pour cette raison, tout en se réjouissant de l'annonce de ce réinvestissement, la Chambre croit qu'il s'agit-là d'un premier effort auquel il faudra obligatoirement donner suite. À cet égard, nous jugeons important de rappeler la position que nous faisions valoir en 2004 à l'occasion de la Commission parlementaire sur le financement de l'éducation supérieure : tous ceux qui profitent d'un système d'éducation supérieure performant devraient être appelés à contribuer davantage à son financement. Ainsi, la responsabilité d'apporter une solution complète au sous-financement des universités devrait être partagée également entre le gouvernement et les étudiants – ce qui implique à la fois des investissements supplémentaires et un dégel des frais de scolarité. Parallèlement, des mesures devraient être mises en place afin d'accroître la contribution du secteur privé au financement de l'éducation, notamment par le biais d'une plus grande participation au remboursement de dettes d'études accrues » a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Pour information :
Chantal Roby
Coordonnatrice, Communications
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4088
croby@ccmm.qc.ca