Communiqué : La Chambre de commerce du Montréal métropolitain souligne l'importante contribution de Paul Martin à l'économie canadienne

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 2 juin 2002 dans Communiqués de presse

Communiqué

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain souligne l'importante contribution de Paul Martin à l'économie canadienne  

Montréal, le 2 juin 2002 - La Chambre de commerce du Montréal métropolitian tient à saluer l'importante contribution de l'honorable Paul Martin au redressement économique du pays et par la même occasion, félicite l'honorable John Manley qui hérite des responsabilités du ministère des Finances.

Dès sa nomination à titre de ministre des Finances, monsieur Martin s'est attaqué à l'élimination du déficit et à l'assainissement des finances publiques, ce qui a permis de redonner au Canada une précieuse crédibilité économique et budgétaire. En relevant ce défi de taille, monsieur Martin dotait le pays d'une position de choix quant à l'avenir de notre économie. D'ailleurs, la Chambre rappelle au gouvernement et au nouveau ministre des Finances le besoin de maintenir les politiques qui ont assuré le renforcement et la stabilité et de notre économie au cours des dernières années.

Sur la scène internationale, la compréhension des enjeux, ainsi que le leadership assumé par monsieur Martin ont permis au Canada, notamment par le biais de la création du G-20 - dont il a été le président jusqu'au moment de son départ -, de jouer un rôle majeur dans le redéfinition des institutions financières internationales et la gestion de l'économie globalisée.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain, fervente adhérente à la nouvelle réalité du rôle et des responsabilités accrus des agglomérations urbaines, rend hommage à la vision, à l'audace et à la compréhension que monsieur Martin, également député du comté montréalais de LaSalle-Émard à la Chambre des communes, a su démontrer en préparant les canadiens et canadiennes à la nouvelle dynamique et au rôle accru des grands centres urbains en tant que moteurs de développement économique du Canada. « Comme pour monsieur Martin, la Chambre croit qu'il est essentiel que cet important débat pour notre avenir collectif se poursuive, particulièrement entre les différents paliers de gouvernement. La Chambre croit que cela permettra de définir et éventuellement d'adopter une nouvelle approche en termes de développement économique et de financement pour les municipalités, au profit, particulièrement, de l'agglomération urbaine de Montréal » a déclaré Benoit Labonté, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitian.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte au-delà de 7 000 membres. Sa mission première est de représenter les intérêts de la communauté d'affaires du Grand Montréal. Ses objectifs : être en tout temps pertinente pour ses membres, crédible auprès des médias et influente auprès des gouvernements et des décideurs.