Communiqué : La Chambre rend hommage à madame Louise Harel

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 30 janvier 2002 dans Communiqués de presse

Communiqué

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain rend hommage à madame Louise Harel

Montréal, le 30 janvier 2002 - À l'occasion du remaniement du Conseil des ministres du Cabinet Landry, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain tient à rendre hommage à madame Louise Harel pour son importante contribution au dossier de la réorganisation municipale à titre de ministre des Affaires municipales et responsable de la métropole. Louise Harel a initié au début de l'année 2000 une importante réflexion sur la réorganisation municipale au Québec et tout particulièrement sur l'avenir de la grande région montréalaise. «Grâce à sa vision, sa persévérance et son courage, nous avons vu naître la nouvelle Ville de Montréal le 1er janvier dernier, une ville forte et cohérente qui peut occuper une place de choix sur l'échiquier national et international», a déclaré Guy Fréchette, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

La mise en place de la nouvelle ville se traduit par un leadership accru pour toute la région métropolitaine et la Chambre, en tant que représentante de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal, saura jouer le rôle d'agent de changement responsable et contributif. La Chambre veut aussi traduire son engagement pour le développement de Montréal en des réalisations et des contributions tangibles.

La Chambre tient également à féliciter le nouveau ministre des Affaires municipales et responsable de la métropole, monsieur André Boisclair, à qui le Premier ministre a tout spécialement confié l'importante tâche d'assurer le suivi du programme des infrastructures. «Comme nous l'avons fait dans les dernières années, la Chambre tient à réitérer toute sa collaboration au nouveau ministre dans le but d'assurer un développement économique harmonieux parmi les nombreux acteurs métropolitains, et efficace pour le bien-être des citoyens et citoyennes et des entreprises du grand Montréal», a ajouté monsieur Fréchette.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte au-delà de 7 000 membres. Sa mission première est de représenter les intérêts de la communauté d'affaires du Grand Montréal. Ses objectifs : être en tout temps pertinente pour ses membres, crédible auprès du public et influente auprès des gouvernements et des décideurs.