Communiqué : La culture et la créativité comme principal moteur de développement de la métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 28 février 2005 dans Communiqués de presse

Communiqué

La culture et la créativité comme principal moteur
de développement de la métropole

Montréal, le 28 février 2005 – Au nom de ses quelque 7 000 membres, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain présente aujourd'hui son mémoire à l'Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de la consultation sur la proposition de Politique de développement culturel de la Ville de Montréal.

« À l'heure où la compétition internationale se joue principalement entre les grandes agglomérations urbaines, il est devenu indispensable pour les métropoles de mettre en place un environnement favorable au développement des affaires et d'offrir la meilleure qualité de vie aux citoyens. Et si nous voulons être en mesure de positionner Montréal avantageusement par rapport aux autres grandes villes d'envergure internationale, nous devons mettre tout en œuvre pour soutenir un des traits de personnalité distinctifs de notre métropole : sa vitalité culturelle», a déclaré Madame Isabelle Hudon, présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« À Montréal, le secteur culturel génère annuellement des retombées de 5 milliards de dollars et quelque 90 000 emplois directs et indirects, sans compter qu'il contribue, dans une large mesure, à attirer plus de sept millions de visiteurs, année après année. La culture a également un effet mobilisateur au cœur des différents quartiers de Montréal, que l'on pense à la TOHU ou au Quartier des spectacles qui sont des exemples éloquents. Ainsi, pour la Chambre, il est clair que la culture joue non seulement un rôle stratégique quant à la qualité de lieu, à la capacité collective d'innovation et à l'enrichissement du savoir, mais elle a également un impact déterminant sur notre capacité d'attraction et de rétention des talents et, par le fait même, sur la croissance de notre métropole », a poursuivi Isabelle Hudon.

« Si la Ville, par sa Politique, se donne un rôle de leader pour développer le secteur culturel montréalais, il est clair qu'elle n'a pas les moyens financiers de ses ambitions, ni de celles de ses nombreux créateurs. C'est la raison pour laquelle la Communauté métropolitaine de Montréal et les gouvernements provincial et fédéral doivent être interpellés pour intervenir et prendre part activement au développement du principal moteur culturel du Québec et, à ce niveau, la Ville peut certainement jouer un rôle prépondérant. Montréal est déjà reconnue officieusement comme étant une métropole culturelle, il importe maintenant de déployer tous les efforts et les actions nécessaires pour officialiser cette signature », a renchéri Madame Hudon.

« La Chambre réitère donc son engagement à promouvoir et à défendre la place importante que joue la culture dans l'économie et la qualité de la vie de la région métropolitaine et fera preuve, elle aussi, de créativité en déployant tous les efforts nécessaires pour atteindre cet objectif », a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Elizabeth Huart
Agente, Communications
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4088
ehuart@ccmm.qc.ca

http://www.ccmm.qc.ca/politiqueCulturelle