Productivité et retour à l’équilibre budgétaire : la Chambre de commerce du Montréal métropolitain présente ses recommandations prébudgétaires au ministre des Finances du Québec

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 25 janvier 2011 dans Communiqués de presse

Communiqué

Productivité et retour à l’équilibre budgétaire :
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain présente
ses recommandations prébudgétaires au ministre des Finances du Québec

Montréal, 25 janvier 2011 – À l'occasion des consultations prébudgétaires menées par le ministre des Finances du Québec, M. Raymond Bachand, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain a présenté des recommandations qui s’inscrivent dans la continuité. Elles insistent principalement sur la mise en place de plusieurs mesures importantes annoncées en 2010.

« Même si le Québec et Montréal ont connu une récession moins forte que d’autres régions nord-américaines, les risques qui pèsent sur notre performance économique demeurent importants. Le dernier budget du gouvernement a eu le mérite de s’attaquer à plusieurs défis importants pour notre avenir. Nos recommandations pour cette année visent essentiellement à s’assurer que le gouvernement maintienne le cap et donne suite aux nombreux engagements annoncés l’année dernière », a déclaré le président et chef de la direction de la Chambre, Michel Leblanc.

« Il est prioritaire que le gouvernement du Québec conserve son objectif d’atteindre l’équilibre budgétaire d’ici 2013-2014. C’est là une mesure essentielle pour soutenir les investissements et permettre au gouvernement de maintenir et d’améliorer sa cote de crédit. Le Québec est déjà largement endetté. Une diminution des paiements pour le service de la dette libérera des fonds qui pourront servir à d’autres fins. Ce retour à l’équilibre budgétaire doit passer par une rationalisation des dépenses plutôt que par de nouvelles hausses de taxes et d’impôts », a ajouté Michel Leblanc.

« Le gouvernement doit également préparer le Québec de demain. Pour ce faire, nous croyons que le rehaussement de notre productivité est un enjeu hautement prioritaire pour notre économie. Il est clair que le vieillissement de la population, conjugué à des perspectives de croissance timides, nous obligera à hausser notre productivité, sans quoi notre prospérité future sera compromise. Il y a aussi lieu de poursuivre les investissements et les travaux engagés qui permettront à Montréal et au Québec de se doter d’infrastructures stratégiques – notamment pour l’échangeur Turcot et la navette ferroviaire –, lesquelles auront un effet de levier sur l’ensemble de l’économie », a affirmé Michel Leblanc.

« Enfin, nous demandons au gouvernement d’augmenter le financement global des universités à travers une augmentation des droits de scolarité de 1 000 $ par année pour les trois années de 2012 à 2015. Cette augmentation permettra à nos universités d’atteindre le niveau canadien de financement et d’améliorer leur performance. Parallèlement, le gouvernement devra maintenir le niveau actuel de financement public en termes réels et mettre en œuvre des mesures afin de préserver l’accessibilité », a conclu Michel Leblanc.

Les recommandations de la Chambre se déclinent principalement en trois orientations :

  1. Maintenir la cible de retour à l’équilibre budgétaire selon les délais planifiés et énoncer clairement les réductions budgétaires que s’imposera le gouvernement pour y arriver;
  2. Limiter les nouvelles mesures occasionnant une hausse des dépenses publiques aux seules initiatives susceptibles d’accroître la productivité de notre économie et de nos entreprises;
  3. Réaliser les projets d’infrastructure publique déjà annoncés par le gouvernement et reporter à une année postérieure l’annonce de nouveaux projets.

 

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre peuvent être consultées via le lien suivant :
http://www.ccmm.qc.ca/recommandations2011

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca