Entente franco-québécoise sur la mobilité professionnelle : pour un meilleur accueil des talents étrangers

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 17 octobre 2008 dans Communiqués de presse

Communiqué

Entente franco-québécoise sur la mobilité professionnelle :
pour un meilleur accueil des talents étrangers

Montréal, le 17 octobre 2008 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit de la signature par le premier ministre du Québec, monsieur Jean Charest, et par le président de la République française, monsieur Nicolas Sarkozy, d'une entente qui favorisera la mobilité professionnelle entre la France et le Québec.

« Les statistiques et les prévisions le confirment, d'ici quelques années à peine, 100 % de la croissance nette de la main-d'oeuvre sera attribuable à l'immigration. Ainsi, nous devons être proactifs en vue d'attirer de nouveaux talents et surtout de les accueillir le mieux possible afin de les retenir. Une entente de la sorte, qui permettra notamment de reconnaître les acquis des futurs immigrants pour faciliter leur intégration au marché du travail y contribuera grandement », a déclaré Isabelle Hudon, présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre dans plusieurs secteurs économiques, l'apport des compétences issues de l'immigration devient un atout de première importance pour notre économie. Cette entente facilitera la reconnaissance des acquis des Français qui envisagent de s'établir au Québec et permettra aux entreprises de tout le Québec de combler des emplois dans des secteurs névralgiques », a ajouté Isabelle Hudon.

« C'est en se dotant de tels mécanismes, qui permettent d'offrir les meilleures conditions d'accueil aux nouveaux arrivants, que l'on pourra le mieux faire face ultimement à l'un des plus importants défis des prochaines années : l'intégration sociale et économique des immigrants. Ce qu'une telle entente permet également, c'est de mettre en valeur l'expertise et le savoir-faire d'immigrants dont le bagage de connaissances est complémentaire à celui des travailleurs d'ici, et, à mon avis, cela constitue un élément majeur pour assurer au Québec un plein et sain développement », a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Information :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca