Recommandations prébudgétaires au gouvernement du Québec : le budget 2014 doit contribuer à la relance de la métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 10 janvier 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 10 janvier 2014 – À l'occasion des consultations prébudgétaires menées par le ministre des Finances et de l’Économie du Québec, M. Nicolas Marceau, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain a insisté sur l’urgence de rétablir l’équilibre des finances publiques et la nécessité de mettre en place des mesures pour soutenir l’environnement d’affaires et la création de richesse pour le Québec et sa métropole.

« L’État québécois doit cesser de dépenser plus que ce que son économie peut supporter. La Chambre a demandé au gouvernement qu’il établisse et s’engage à respecter un plan réaliste de retour à l’équilibre budgétaire dans les meilleurs délais. Ce retour à l’équilibre budgétaire devra s’accomplir sans augmenter le fardeau fiscal des contribuables. Le gouvernement devra plutôt réduire le rythme de croissance de ses dépenses. Nous avons également recommandé d’amorcer une révision de la fiscalité québécoise pour la rendre plus favorable à la création de richesse et aux investissements dans l’économie québécoise. Il ne peut en être autrement si l’on veut réussir à relever les défis démographiques et économiques du Québec et réduire notre endettement », a déclaré M. Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Nous avons fortement insisté auprès du ministre Marceau pour que son prochain budget reconnaisse la nécessité d’un effort particulier pour relancer l’économie de la métropole du Québec. Le gouvernement doit veiller à améliorer l’environnement d’affaires pour soutenir l’investissement privé et la croissance des entreprises. Il doit également s’assurer que le cadre financier permet de poursuivre et de compléter sans délai les multiples chantiers d’infrastructures stratégiques à Montréal, tout en amorçant les nouveaux investissements pour le déploiement du transport en commun. Cela est d’autant plus important dans le contexte actuel d’essoufflement économique de la région métropolitaine de Montréal. Une métropole plus forte propulsera l’économie de l’ensemble de la province et contribuera à des finances publiques plus saines », a ajouté Michel Leblanc.

« La disponibilité et la qualité du capital humain doivent aussi continuer de figurer parmi les priorités du gouvernement. Pour ce faire, le soutien aux initiatives clés dont l’objectif est d’améliorer l’intégration professionnelle des immigrants demeure essentiel. Nous nous attendons également à la mise en place d’une politique de financement universitaire qui renforcera les établissements universitaires et leur permettra d’avoir accès à des ressources adéquates », a poursuivi Michel Leblanc.

« Enfin, pour accroître ses revenus, le gouvernement doit favoriser la création de richesse. L’exploitation de nos ressources naturelles et la mise en place de la politique économique du gouvernement sont des avenues porteuses. L’application de cette politique doit cependant respecter le principe selon lequel toute dépense supplémentaire sera compensée par la réduction d’une dépense équivalente », a conclu Michel Leblanc.

En résumé, les recommandations de la Chambre se déclinent comme suit :

  1. Assainir rapidement nos finances publiques et s’assurer de poser les gestes nécessaires pour l’atteinte du déficit zéro dans deux ans, au plus tard.
  2. Améliorer l’environnement d’affaires des entreprises de la région métropolitaine de Montréal.
  3. Soutenir les projets porteurs et la création de richesse.

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre peuvent être consultées en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Stratégie et Affaires publiques
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
spaquette@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca