Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 6 août 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 6 août 2014 – Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes du Canada en vue du budget 2015, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain demande au gouvernement de miser sur le développement économique de ses métropoles – et plus particulièrement de la région métropolitaine de Montréal – afin de soutenir la croissance du Canada.

La relance de la région métropolitaine de Montréal : une priorité
« Bien que le gouvernement du Canada demeure sur la voie du retour à l’équilibre budgétaire, le Québec, comme l’Ontario, peine encore à assainir ses finances publiques et fait face à des défis économiques majeurs : un niveau d’endettement public élevé, un vieillissement rapide de sa population et un déficit de productivité de ses entreprises par rapport à ses concurrents américains. Cette sous-performance s’explique en partie par l’essoufflement de l’économie de Montréal », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Montréal est la deuxième métropole du Canada : elle représente à elle seule environ 10 % de l’économie canadienne et 50 % de celle du Québec. Or, elle connaît une certaine morosité, comme le démontre le taux de chômage élevé de l’agglomération de Montréal (9,9 %), et ce, après six mois consécutifs de baisse d’emplois. Il est impératif de faire de la relance de l’économie de la région métropolitaine une priorité pour le gouvernement fédéral », a poursuivi Michel Leblanc.

Trois grands axes d’intervention
« Pour améliorer l’environnement d’affaires et renforcer la croissance économique de la région, nous recommandons trois axes d’intervention. Premièrement, abaisser le fardeau fiscal des entreprises et des contribuables une fois l’équilibre budgétaire atteint. Deuxièmement, poursuivre la stratégie d’investissements importants dans les infrastructures économiques stratégiques. Troisièmement, stimuler l’internationalisation des entreprises canadiennes, petites et grandes », a affirmé Michel Leblanc.

« D’ailleurs, nous nous réjouissons de l’annonce faite hier par le gouvernement fédéral à propos de la fin des discussions techniques préalables à l’adoption de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne. Nous souhaitons que le processus de ratification de l’AECG soit complété dans de brefs délais afin que les entreprises du Québec et de sa métropole puissent rapidement profiter de conditions d’accès préférentielles aux marchés européens », a ajouté Michel Leblanc.

Deux projets spécifiques qui nécessitent une attention particulière du gouvernement
« Outre ces trois grands axes d’intervention, la Chambre demande au gouvernement fédéral de prendre en considération les spécificités de la région métropolitaine de Montréal afin de soutenir adéquatement son développement. Dans cette optique, nous réitérons l’abandon du projet de centralisation de la réglementation des marchés de capitaux », a précisé Michel Leblanc.

« Nous demandons également au gouvernement fédéral de s’engager à accorder à la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal les sommes nécessaires pour s’assurer que les fêtes soient un succès. Ces dernières doivent être l’occasion pour le gouvernement du Canada de laisser des legs significatifs aux générations futures au sein de la première métropole de l’histoire du Canada, tant pour le 375e anniversaire de Montréal que pour le 150e anniversaire du pays en 2017 », a conclu Michel Leblanc.

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre peuvent être consultées en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux particuliers, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

- 30 -

Source :
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca