Rapport du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation : la Chambre lance un appel à la mobilisation en faveur de l'innovation

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 21 mai 2009 dans Communiqués de presse

Communiqué

Rapport du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation :
la Chambre lance un appel à la mobilisation en faveur de l'innovation

Montréal, le 21 mai 2009 – Dans le cadre d'une présentation des principaux constats de l'étude « L'état des lieux 2008 » par le Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation du Canada, Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, lance un appel à une mobilisation pancanadienne en faveur de l'innovation et de la compétitivité.

C'est en présence de plus d'une centaine de membres de la communauté des affaires que Michel Leblanc et trois des membres du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation, soit Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l'Université McGill, Guy Rouleau, M.D., Ph. D., titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génétique du système nerveux et professeur de l'Université de Montréal, et Éric Bergeron, président et directeur général d'Optosecurity inc., ont fait état de la situation de l'innovation au Canada.

« Notre région métropolitaine est résolument orientée vers l'économie du savoir et de l'innovation. Nous avons mis en place des outils performants pour soutenir la recherche et le développement; nous attendons beaucoup du transfert technologique; nous encourageons nos entreprises à adopter le plus rapidement possible les dernières innovations, et nous tentons de renforcer nos capacités à l'étape de la commercialisation. Pourtant, le rapport du Conseil est sans équivoque : nous devons faire plus », a observé Michel Leblanc.

« La concurrence en matière d'économie et d'innovation est mondiale et notre performance au chapitre de l'innovation doit être comparée à l'échelle internationale. Nous nous préoccupons de la performance somme toute moyenne du Canada observée par le Conseil. Le rapport insiste sur la nécessité d'adopter une stratégie cohérente et bien financée, et ce, à tous les niveaux de l'administration publique et du secteur privé. Nous avons le devoir d'élever nos ambitions », a poursuivi Michel Leblanc.

« Pour cette raison, nous sommes fiers de contribuer à la diffusion des constats du rapport et de porter le message qu'il faut saisir l'urgence de la situation et travailler avec davantage de cohésion à l'amélioration de notre performance en matière d'innovation. Les entreprises, les milieux universitaires et les gouvernements ont la responsabilité de travailler ensemble pour rendre le Canada toujours plus compétitif. Quand nous regardons la qualité de nos institutions d'enseignement supérieur et celle des chercheurs que nous avons dans la métropole, il ne fait aucun doute que nous avons le talent pour relever ce défi. À nous de convaincre les décideurs de consacrer les ressources nécessaires pour mettre pleinement en valeur tout le potentiel que nous avons », a conclu Michel Leblanc.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca