Perquisition de l’ÉPIM chez Stationnement de Montréal : la Chambre clarifie son rôle auprès de la société en commandite

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 28 novembre 2013 dans Communiqués de presse

Montréal, le 28 novembre 2013 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain prend acte de la perquisition de l'Escouade de protection de l'intégrité municipale (ÉPIM) chez Stationnement de Montréal. Dans la foulée de cet événement, la Chambre tient à clarifier son rôle auprès de cette société.

« La Chambre, avec la Ville de Montréal, est un des fondateurs de la Société en commandite Stationnement de Montréal. Lors de la création de Stationnement de Montréal en 1994, la Ville cherchait des moyens de rendre plus efficace et plus rentable son implication dans le stationnement tarifé sur son territoire. Plusieurs autres villes ont délégué la gestion du stationnement à des tiers, dont des chambres de commerce. Montréal s'est donc inspirée de ces modèles pour créer la Société en commandite Stationnement de Montréal », a affirmé Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« À titre de commanditaire de Stationnement de Montréal, le rôle de la Chambre consiste à nommer les huit administrateurs de la société, dont deux sont désignés par la Ville. Ces administrateurs sont responsables de la gouvernance. Selon les règles de l'entente, la Chambre ne peut prendre part à la direction ou à la gestion des activités de Stationnement de Montréal », a ajouté M. Leblanc.

« En vertu de l'entente, Stationnement de Montréal verse un montant fixe, non indexé, de 400 000 $ à la Chambre annuellement. Ce montant est octroyé à la Chambre à titre de commanditaire de la société. Ces fonds contribuent à la mission de la Chambre en tant qu'acteur de premier plan du développement économique de la métropole », a poursuivi M. Leblanc.

« Depuis sa fondation, Stationnement de Montréal a versé une somme cumulative de plus de 450 millions $ à la Ville de Montréal. Le modèle d'affaires adopté en 1994 a fait ses preuves, comme le démontre la croissance des redevances versées à la Ville », a souligné M. Leblanc.

« Sans présumer des résultats de l'enquête, la Chambre n'a pas, à ce jour, d'indication que des manquements sur le plan de la gouvernance auraient entraîné des malversations. Toutefois, nous espérons que la lumière sera faite », a conclu M. Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.


- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca