Forum stratégique sur les ressources naturelles : la démonstration concrète des nombreuses occasions à saisir pour la métropole

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 20 avril 2012 dans Communiqués de presse

 

Communiqué

Forum stratégique sur les ressources naturelles : la démonstration concrète
des nombreuses occasions à saisir pour la métropole

Montréal, le 20 avril 2012 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain tenait aujourd’hui son Forum stratégique sur les ressources naturelles en présence de M. Clément Gignac, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, et M. Gérald Tremblay, maire de Montréal. Plus de 650 décideurs se sont réunis pour discuter des grands enjeux et des projets majeurs en ressources naturelles qui contribuent et contribueront au développement économique de la métropole au cours des prochaines années.

« Le contexte actuel a remis à l’avant-plan le potentiel de création de richesse découlant du développement des ressources naturelles. C’est pourquoi la Chambre a organisé son premier Forum stratégique sur les ressources naturelles et, compte tenu de l’importance que prendra ce secteur dans l’économie métropolitaine, nous sommes convaincus qu’il ne s’agit pas du dernier. Les représentants des secteurs des mines, de la fabrication métallique, de l’aluminium et de la foresterie nous ont d’ailleurs permis de constater le dynamisme de leurs industries. L’étude que nous avons rendue publique cette semaine le démontre clairement : le secteur des ressources naturelles contribuera à des retombées économiques potentielles estimées à 51,8 milliards de dollars dans la métropole au cours des 25 prochaines années », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Le Plan Nord témoigne du fait que le gouvernement a pris acte du contexte favorable à la valorisation des ressources naturelles du Québec. Cela dit, il appartient maintenant à la communauté d’affaires de la métropole de s’organiser et de se mobiliser pour profiter pleinement des occasions d’affaires qui se matérialiseront. Comme l’ont démontré Jacynthe Côté de Rio Tinto Alcan et Yves Laflamme de Produits forestiers Résolu, la présence de sièges sociaux est d’une importance stratégique pour la région métropolitaine. Les sièges sociaux favorisent la présence de joueurs importants en aval et en amont de la chaîne de valeur des entreprises et permettent à la métropole d’être en position de devenir un leader mondial grâce au maillage entre son économie du savoir et l’économie des ressources naturelles », a poursuivi M. Leblanc.

« Si la métropole en profite, ce ne sera pas au détriment des régions. Ce n’est pas un jeu à somme nulle, mais bien une collaboration mutuellement fructueuse entre les régions ressources et le cœur économique du Québec. Nous l’avons vu aujourd’hui grâce aux projets de gazoduc de Gaz Métro et aux projets miniers d’ArcelorMittal et de Stornoway Diamond. Ces projets ne pourraient se concrétiser sans la présence de la ressource et sans l’apport de la métropole, que ce soit en matière d’ingénierie, de services professionnels, d’équipementiers et autres. Comme l’ont affirmé les mairesses de Chibougamau et de Baie-Comeau, si nous pouvons compter sur des régions ambitieuses et attrayantes, la métropole doit l’être tout autant. Les mairesses ont tendu la main aux entreprises métropolitaines pour les épauler dans leur croissance. Aussi, ces projets ne sauraient se matérialiser sans l’écoute et la souplesse des promoteurs, des Premières Nations et des Inuits dès les premières étapes des projets, comme l’ont expliqué Thierry Vandal d’Hydro-Québec et John Paul Murdoch, conseiller juridique du Grand Conseil des Cris », a ajouté Michel Leblanc.

« L’événement d’aujourd’hui est un exemple probant de la capacité de la communauté d’affaires de la métropole de se mobiliser pour son développement économique et pour sa création de richesse. Nous sommes convaincus que nous pourrons mesurer les progrès accomplis lors de notre prochain Forum sur les ressources naturelles dans un an », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca