Dévoilement du sondage Regard sur les collaborations entre les entreprises et les universités canadiennes L’importance de s’engager dans des collaborations durables pour réussir dans l’économie du savoir

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 30 septembre 2011 dans Communiqués de presse

Chambre de commerce du Montréal métropolitain Board of Trade of Metropolitan Montreal Rendez-vous du Savoir

RENDEZ-VOUS DU SAVOIR Desjardins

Communiqué

Dévoilement du sondage
Regard sur les collaborations entre les entreprises et les universités canadiennes
L’importance de s’engager dans des collaborations durables
pour réussir dans l’économie du savoir

Montréal, le 30 septembre 2011 – À l’occasion de la deuxième édition du Rendez-vous du Savoir, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, en présence des autres partenaires de l’événement, dévoile aujourd’hui les résultats d’un sondage intitulé : Regard sur les collaborations entre les entreprises et les universités canadiennes. Réalisé en partenariat avec Léger Marketing, ce sondage se veut la suite logique de celui rendu public à l’automne 2010, mettant cette année l’accent sur les différents types de relations entretenues par les entreprises québécoises et canadiennes avec les institutions universitaires, ainsi que les avantages de ces collaborations et les défis rencontrés.

« Par ce sondage, la Chambre désirait comparer les habitudes de collaboration des entreprises québécoises avec les institutions universitaires par rapport aux habitudes de leurs contreparties canadiennes. Les résultats témoignent de l’existence d’un grand potentiel inexploité en ce qui concerne la création de partenariats pour la recherche et le développement au Québec », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Constats du sondage

1- Près de la moitié des entreprises québécoises ne voient pas la pertinence de s’engager dans des collaborations avec les institutions universitaires

Près d’une entreprise québécoise sur deux croit que les collaborations avec les institutions universitaires sont peu ou pas du tout pertinentes pour elle. Alors que dans le reste du Canada, seul le tiers des entreprises n’y voient pas d’intérêt. Les entreprises québécoises doivent prendre davantage conscience de l’importance d’innover pour assurer leur survie et comprendre que cette innovation passe très souvent par la collaboration avec les centres de recherche.

2- Pour une grande majorité d’entreprises québécoises, le réseau universitaire se limite à une pépinière de main-d’œuvre

Les entreprises québécoises qui collaborent avec les institutions universitaires le font principalement par l’accueil de stagiaires (36 %). Relativement aux entreprises situées dans le reste du Canada, elles semblent moins percevoir le potentiel des collaborations avec les institutions universitaires pour l’innovation et voient plutôt ces dernières principalement comme des pépinières de talents.

3- Les institutions universitaires auraient avantage à mieux faire connaître leur potentiel de contribution au développement des entreprises

Les entreprises québécoises comme canadiennes (28 %) s’entendent pour dire qu’une meilleure connaissance des possibilités de collaboration avec les institutions universitaires pourrait faciliter ou rendre plus efficace une éventuelle collaboration. Un meilleur arrimage des activités des universités aux objectifs des entreprises est également considéré comme un point important (35 %). 

4- Les entreprises doivent oser diversifier et intensifier leurs collaborations

Les entreprises d’ici devraient s’inspirer des expériences de leurs contreparties canadiennes, qui pourraient leur être utiles dans le développement de collaborations diversifiées, efficaces et enrichissantes.

« Notre sondage de cette année démontre que, contrairement au reste du Canada, les entreprises d’ici voient encore les universités comme d’exceptionnelles pépinières de jeunes talents. Toutefois, les entreprises du reste du Canada ont plus souvent que nous créé de réels maillages avec les milieux universitaires. Notre défi collectif est donc de transposer ce respect mutuel et cette volonté commune en des projets concrets de développement à haute valeur ajoutée, comme nos voisins semblent le faire plus fréquemment », a déclaré Jean-Marc Léger, président de Léger Marketing.

Le Rendez-vous du Savoir
Le Rendez-vous du Savoir aura lieu les 5 et 6 octobre prochain au Palais des congrès de Montréal et se déroulera sous le thème La contribution des universités au développement des entreprises. Les principaux objectifs de l’édition 2011 seront de reconnaître la richesse créée par les universités québécoises et de témoigner de leur apport important à notre société, tant à l’échelle locale, provinciale qu’internationale. L’an dernier, le Rendez-vous du Savoir avait accueilli plus de 2 500 participants tout au long de sa programmation.

« Pour assurer la prospérité durable de notre société, il est crucial que nous misions sur de grandes forces : l'éducation, l'innovation et l'entrepreneuriat. Et c'est en conjuguant les ressources de nos universités, de nos entreprises et de nos régions que nous y parviendrons. La participation de Desjardins au Rendez-vous du Savoir s'inscrit dans la foulée de cette responsabilité collective qui nous incombe », a souligné le Monique F. Leroux, présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins et porte-parole du Rendez-vous du Savoir.

« Ce grand rassemblement des forces vives du savoir et du milieu des affaires est une occasion unique qui nous est offerte de reconnaître la grande richesse issue de nos institutions d’enseignement supérieur et institutions scientifiques, lesquelles sont et doivent continuer à être mises à contribution dans le but d’accroître notre compétitivité et ainsi de demeurer en constante évolution », a ajouté le Dr Pavel Hamet, professeur titulaire à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et porte-parole du Rendez-vous du Savoir.

Hyperlien vers le document du sondage : www.ccmm.qc.ca/rdvssondage2011

Le Rendez-vous du Savoir est initié et organisé en partenariat par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le Palais des congrès de Montréal, la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ), la Conférence régionale des élus de Montréal (CRÉ), le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM), Montréal International, Tourisme Montréal et la Ville de Montréal. Le Mouvement des caisses Desjardins est présentateur et commanditaire principal de l’événement, alors que Bell en est le commanditaire en association.

Pour en savoir plus sur le Rendez-vous du Savoir : www.rendezvousdusavoir.com

 La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

- 30 -

 

Sources :
Sylvie Paquette
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca

Karrel Cournoyer / Caroline Couillard
Morin Relations Publiques pour le Rendez-vous du Savoir
514 289-8688, poste 234 / 233
514 233-3211 / 514 755-5729
karrel@morinrp.com / caroline@morinrp.com

 

En association avec :
Bell
Le Rendez-vous du Savoir est organisé par :

Organisateurs Rendez-vous du savoir

 

 

Palais des congrès de Montréal CREPUQ Ville de Montréal CORIM Chambre de commerce du Montréal métropolitain Board of Trade of Metropolitan Montreal Montréal International Cré De Montréal Tourisme Montréal