La Chambre demande au gouvernement du Québec de maintenir le cap sur l’équilibre budgétaire et de renforcer notre économie

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 28 novembre 2011 dans Communiqués de presse

 

Communiqué

La Chambre demande au gouvernement du Québec de maintenir le cap sur l’équilibre budgétaire et de renforcer notre économie

Montréal, le 28 novembre 2011 – À l'occasion des consultations prébudgétaires menées par le ministre des Finances du Québec, M. Raymond Bachand, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain a insisté sur la nécessité de maintenir le cap sur l’équilibre budgétaire, tout en poursuivant des initiatives stratégiques visant à renforcer l’économie du Québec et de sa métropole.

« Nous faisons face à un degré d’incertitude très élevé en ce qui concerne l’économie mondiale et ses répercussions potentielles sur le Québec et la région métropolitaine. Dans ce contexte, nous pensons qu’il est important que le gouvernement atteigne comme prévu le déficit zéro d’ici 2014, et ce, sans recourir à une augmentation du fardeau fiscal. Nous privilégions une approche où le gouvernement rationalise davantage ses dépenses et augmente sa productivité afin d’assurer un équilibre budgétaire à long terme », a déclaré M. Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Le gouvernement doit poursuivre la réalisation des projets et travaux déjà engagés qui contribuent à améliorer la performance de notre économie. Nous ne demandons pas de nouveaux chantiers, mais la réalisation des projets en infrastructure de transport, dont la reconstruction de l’échangeur Turcot et les investissements en transport en commun, ainsi que le déploiement du Quartier des spectacles et les investissements dans les mégahôpitaux, et ce, dans les délais et budgets prévus », a dit Michel Leblanc.

« Nous demandons avec insistance que le gouvernement du Québec complète son analyse du financement du transport et annonce un plan détaillé de sa stratégie à cet égard. Cette dernière devra tenir compte des intentions de tous les paliers de gouvernement. Les demandes de sources de financement additionnel dédiées au transport se multiplient et vont dans toutes les directions. Un tel contexte crée une confusion, tant pour le citoyen que pour les entreprises, et nuit aux décisions d’investissements », a poursuivi Michel Leblanc.

« Le gouvernement doit également œuvrer à rehausser la productivité de notre économie pour faire face aux défis liés à la baisse de notre bassin de travailleurs, au contexte économique mondial fragile et à un huard qui demeurera fort pour les prochaines années. Nous demandons au gouvernement de mettre en œuvre rapidement ses stratégies sur l’entrepreneuriat, l’innovation et les exportations ainsi que son plan d’immigration annoncé récemment », a ajouté Michel Leblanc.

« Enfin, nous maintenons que la hausse des droits de scolarité – accompagnée d’une bonification des prêts et bourses – annoncée dans le budget de l’année dernière constitue un pas dans la bonne direction dans la mesure où cela permet de mieux financer nos universités afin qu’elles soient plus compétitives. Nous soutenons le gouvernement dans cette décision et lui demandons de ne pas revenir en arrière : le débat a déjà eu lieu », a conclu Michel Leblanc

En résumé, les recommandations de la Chambre se déclinent comme suit :

  1. Maintenir le cap sur l’équilibre budgétaire d’ici 2013-2014 sans augmenter le fardeau fiscal des contribuables, mais par le biais d’un contrôle des dépenses
  2. Poser des gestes structurants pour notre économie en poursuivant dans les délais et budgets prévus les grands projets déjà engagés
  3. Mettre en œuvre immédiatement les différentes stratégies et mesures annoncées pour améliorer la compétitivité de notre économie

 

Les recommandations prébudgétaires de la Chambre peuvent être consultées en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Geneviève Marsan
Conseillère par intérim, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
gmarsan@ccmm.qc.ca