La Chambre salue le compromis fiscal qui réduit les effets néfastes anticipés.

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 10 octobre 2012 dans Communiqués de presse

 

Communiqué de presse

La Chambre salue le compromis fiscal qui réduit les effets néfastes anticipés

 

Montréal, 10 octobre 2012 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain fait une analyse positive du compromis fiscal annoncé aujourd’hui par le ministre des Finances et de l’Économie, M. Nicolas Marceau. « Nous sommes rassurés de constater que le gouvernement du Québec a pris acte des préoccupations de la communauté d’affaires en ce qui a trait aux mesures fiscales et qu’il a apporté des ajustements majeurs à ses propositions. Le compromis fiscal proposé par le ministre des Finances élimine pour l’année en cours les effets néfastes qu’auraient entraînés les mesures fiscales agressives qui avaient été considérées », a déclaré le président et chef de la direction de la Chambre, M. Michel Leblanc.

« Nous sommes soulagés de constater que le gouvernement confirme qu’il renonce à imposer des mesures rétroactives. En agissant ainsi, il démontre qu’il respecte le contrat fiscal entre l’État et les citoyens », a affirmé Michel Leblanc.

« De plus, nous approuvons l’abandon de la hausse d’impôts sur les gains en capital et de la baisse du crédit d’impôt sur les dividendes. Ces mesures auraient découragé la fibre entrepreneuriale, l’épargne et l’investissement. Une telle approche allait à l’encontre d’une stratégie de création de richesse pour la métropole et le Québec », a précisé M. Leblanc.

« Néanmoins, la Chambre déplore la hausse prévue des taux marginaux d’imposition sur les hauts revenus pour 2013, même si elle est plus modeste que celle annoncée précédemment et respecte le seuil psychologique crucial de 50 %. Jumelée à la progressivité de la nouvelle contribution santé, cette hausse alourdira le fardeau fiscal pour les hauts revenus. Un cadre fiscal compétitif pour les entrepreneurs et les hauts salariés est essentiel pour conserver et développer nos sièges sociaux », a ajouté Michel Leblanc.

« Enfin, nous encourageons le gouvernement à maintenir la cible de l’équilibre budgétaire en 2013-2014. C’est un élément clé pour soutenir la confiance des investisseurs et des institutions financières. C’est également un point important pour préserver une cote de crédit favorable. Nous invitons le gouvernement à réduire les dépenses de l’État et nous lui réitérons notre soutien pour identifier des avenues qui lui permettront d’atteindre l’équilibre budgétaire tout en stimulant l’entrepreneuriat et la création d’emplois », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca