La plus haute fenêtre sur Montréal !Un centre d'observation au sommet du dôme de la basilique de l'Oratoire

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 12 mars 2009 dans Communiqués de presse

Communiqué

La plus haute fenêtre sur Montréal !
Un centre d'observation au sommet du dôme de la basilique de l'Oratoire

Montréal, 12 mars 2009 – Plus de cent ans après la fondation du sanctuaire, le « petit » projet rêvé par frère André prend une nouvelle dimension. La direction de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal est fière d'annoncer son plan d'aménagement du futur centre d'observation au sommet du dôme de la basilique. Au terme de sa construction, prévu pour 2013, le centre d'observation présentera aux visiteurs du sanctuaire un point de vue panoramique incomparable, depuis la plus haute fenêtre sur Montréal.

« La réalisation d'un centre d'observation au sommet du dôme représente le point culminant du 2003. Ce centre offre une expérience exceptionnelle par la contemplation d'un panorama unique. Non seulement, il pourra répondre aux attentes maintes fois exprimées par les visiteurs et pèlerins, mais il deviendra un attrait certain pour de nombreux touristes. Cet investissement permettra d'ajouter une dimension très intéressante à ce site phare de notre patrimoine culturel, historique et religieux », déclare père Claude Grou, c.s.c., recteur de l'Oratoire Saint-Joseph.

Un point de vue unique et imprenable sur Montréal
Grâce à sa position exceptionnelle sur le mont Royal, le dôme de la basilique de l'Oratoire Saint-Joseph, déjà haut de 124 mètres, culmine en son sommet à 243 mètres au-dessus du niveau du fleuve. Le centre d'observation offre donc aux visiteurs le plus haut et le seul point de vue panoramique, à 360º, sur le mont Royal, la région métropolitaine et même, par temps clair, sur la chaîne de montagnes des Laurentides et la frontière américaine.

Le président-directeur général de Tourisme Montréal, Charles Lapointe a participé à l'annonce du projet. « Peu de gens savent que l'Oratoire est un des lieux les plus fréquentés à Montréal et que plus de 50 % des visiteurs viennent de l'extérieur de la Ville. C'est donc avec enthousiasme que Tourisme Montréal appuie le projet de l'Oratoire d'installer un centre d'observation au sommet du dôme. Il s'agira là d'une addition importante à l'attractivité de Montréal et ajoutera à la qualité de l'expérience en tourisme religieux, segment important parmi les activités de nos visiteurs », a-t-il commenté.

Pour sa part, le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc a déclaré : « Nous sommes très heureux d'apporter notre soutien à la réalisation du Centre d'observation au sommet du dôme de l'Oratoire Saint-Joseph. Ce projet s'appuie sur une des figures emblématiques de l'identité montréalaise. Nous allons mettre notre réseau à contribution et encourager les membres de la communauté des affaires à s'associer à ce projet qui aura des retombées économiques significatives pour notre métropole ».

La réalisation de ce centre d'observation se fera dans le cadre d'un plan de développement estimé aujourd'hui à plus de 50 millions de dollars. Afin de le réaliser, l'Oratoire Saint-Joseph doit pouvoir compter sur le soutien des différents gouvernements et du public. Déjà, l'initiative a reçu l'appui enthousiaste du ministre québécois du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Raymond Bachand, qui l'a identifié comme l'un des projets d'infrastructure porteurs afin de redynamiser l'industrie touristique à Montréal.         De plus, une demande a été présentée dans le cadre du programme Chantiers Canada.

Sécurité, accessibilité  et capacité d'accueil
Le centre d'observation s'inscrit dans la continuité du Projet d'aménagement et de restauration du sanctuaire, et il sera réalisé à la suite de la construction du pavillon d'accueil. « Il s'agit d'un projet d'envergure, puisque des travaux majeurs sont requis pour permettre aux visiteurs un accès sécuritaire au sommet du dôme. Cela favorisera également l'amélioration de nos infrastructures d'accueil en vue de bien répondre aux besoins des visiteurs du monde entier », ajoute père Grou, c.s.c.

Après plus de 70 ans, le défi d'innovation se poursuit
La construction du dôme de la basilique, en 1937, doit beaucoup à l'esprit d'innovation des architectes et des constructeurs de l'époque. Déjà, ses dimensions impressionnent : le dôme extérieur de la basilique possède un diamètre de 125 pieds (38 m) à sa base et une hauteur de 95 pieds (28,9 m). Il est constitué d'une coquille de béton de sept pouces (17,8 cm) d'épaisseur. Il est surmonté d'un lanterneau à huit faces de 18 pieds (5,5 m) de diamètre (le point culminant du futur centre d'observation).

Dès l'année suivante, en 1938, on innove en amorçant la construction d'un dôme intérieur (un concept rare) dans une perspective nettement « écoénergétique » puisqu'elle visait, entres autres, à contrôler les coûts de chauffage. L'espace entre ces deux dômes, c'est-à-dire : l'entre-dômes, offre une vue imprenable sur l'intérieur de la basilique, un attrait qui sera également mis en valeur par le futur centre d'observation, puisque les visiteurs y feront un arrêt avant d'entreprendre la montée vers le sommet.

La réalisation des plans et devis a été confiée à la firme Jodoin Lamarre Pratte et associés architectes, de Montréal. Monsieur Denis Gaudreault assure la coordination professionnelle.

-30-

Demandes d'entrevues:
Elaine Mayrand 
514 718-2124 (cellulaire) 
emayrand@mfrp.com

Danielle Decelles
514 264-1764 (cellulaire)
ddecelles@osj.qc.ca

www.saint-joseph.org