Les grands projets de développement : Montréal tient le rythme malgré la crise

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 22 mai 2009 dans Communiqués de presse

Communiqué

Les grands projets de développement : Montréal tient le rythme malgré la crise

Montréal, le 22 mai 2009 – C'est aujourd'hui que la Chambre de commerce du Montréal métropolitain tenait son séminaire annuel sur les grands projets à Montréal. Sous le thème « Maintenir le rythme malgré la crise », quelque 300 décideurs et gestionnaires de haut niveau se sont réunis pour échanger sur l'état d'avancement et de concrétisation de dix grands projets de la métropole. Le ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, l'honorable Christian Paradis, le ministre des Finances et ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du gouvernement du Québec, M. Raymond Bachand, et le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, étaient présents.

« S'il y a une chose qui a été clairement démontrée ce matin, c'est que les grands projets avancent en dépit de l'instabilité économique. Les participants ont fait preuve de lucidité : le financement est ardu. Mais tous ont convenu de l'importance de garder le rythme. Certains projets, comme le Quartier des spectacles, contribueront dès cette année à mettre en valeur le visage distinctif de la métropole. D'autres projets, notamment les centres hospitaliers universitaires, le réaménagement de l'autoroute Bonaventure et le Campus Outremont, devraient franchir des étapes clés de leur mise en œuvre. De fait, nous sommes persuadés que ces grands projets contribueront à la sortie de crise et généreront des retombées économiques majeures qui profiteront à tout le Québec », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« À l'image de nombreuses métropoles dans le monde, Montréal doit innover non seulement pour maintenir un haut niveau d'activité économique sur son territoire, mais aussi pour se démarquer sur la scène internationale. Notre image doit être à la hauteur de ce que nous sommes : une métropole de créateurs. C'est pourquoi nous lançons un appel aux promoteurs et aux décideurs qui prenaient part au débat d'aujourd'hui : donnons-nous collectivement une obligation de créativité dans la conceptualisation et la réalisation de tous nos projets de développement, quels qu'ils soient », a poursuivi Michel Leblanc.

« Tout comme on exige maintenant une analyse environnementale de nos grands projets, insistons pour que la créativité devienne, avec le temps, un critère d'évaluation et une marque de commerce distinctive, bien ancrée dans le réel », a conclu Michel Leblanc.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca