La Société du Havre de Montréal dévoile les conclusions de six études sur le  réaménagement de l'autoroute Bonaventure en artère urbaine à l'entrée du centre-ville : des constats plus que positifs

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 12 avril 2007 dans Communiqués de presse

Communiqué

La Société du Havre de Montréal dévoile les conclusions de six études
sur le réaménagement de l'autoroute Bonaventure en artère urbaine
à l'entrée du centre-ville : des constats plus que positifs

Montréal, le 12 avril 2007 – La présidente du conseil d'administration de la Société du Havre de Montréal, Mme Isabelle Hudon, et son président-directeur général, M. Jacques Coté, en présence du maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, ont présenté aujourd'hui les conclusions des études de faisabilité pour transformer l'autoroute Bonaventure en grande artère urbaine à l'entrée du centre-ville.

« Les études d'opportunité et de préfaisabilité réalisées depuis 2003 avaient permis de recueillir quantité d'information nécessaire pour concevoir le projet le plus structurant qui soit pour réaménager l'autoroute Bonaventure à l'entrée du centre-ville et la transformer en une grande artère urbaine. C'est dans la continuité de ce processus que nous dévoilons les études de faisabilité qui nous ont permis, en moins de huit mois, de pousser encore plus loin les analyses quant aux points qui demandaient à être approfondis. En conjuguant rigueur et ambition, c'est donc avec beaucoup de fierté que nous aboutissons  aujourd'hui à des constats qui sont plus que positifs », a déclaré la présidente du conseil d'administration de la Société du Havre de Montréal et présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Isabelle Hudon.

La phase de faisabilité a permis de réaliser six études essentielles soit le concept d'aménagement, la validation des coûts de construction, le potentiel immobilier, les retombées économiques, le transport et la circulation et les enjeux environnementaux.

« La phase de faisabilité confirme encore davantage que le réaménagement de l'autoroute Bonaventure constitue une occasion exceptionnelle pour Montréal non seulement de créer une entrée de ville prestigieuse, mais également de lancer un véritable projet de développement urbain durable. En transformant l'autoroute Bonaventure entre les rues Saint-Jacques et Brennan en une grande artère urbaine, ce projet lancera le rétablissement d'un lien à échelle humaine entre le fleuve et le centre-ville. En continuité avec les aménagements de la Cité Multimédia et du Quartier international, dans un environnement vert intégrant une desserte de transport collectif, ce projet saura respecter et s'intégrer aux particularités des quartiers habités avoisinants », a poursuivi Isabelle Hudon.
 
« Ce projet se distingue d'ailleurs de la grande majorité des projets de reconstruction d'infrastructures en ce sens que sa justification première n'émane pas de strictes considérations de circulation, mais résulte plutôt d'une volonté de développement intégré misant sur la qualité de l'aménagement urbain, la rentabilité financière et le respect de l'environnement. Il s'agit d'un projet indéniablement ambitieux; mais d'abord et avant tout, il s'agit pour la métropole d'une occasion sans pareille de stimuler son plein et sain développement », a renchéri Jacques Coté, président-directeur général de la Société du Havre de Montréal.

« L'implication commune des différents acteurs associés au projet a d'ailleurs permis d'établir un des plus importants consensus à Montréal depuis de nombreuses années. Et maintenant, à la lumière des analyses détaillées et rigoureuses des études de faisabilité et des constats très positifs qui en découlent – qui concluent non seulement de sa viabilité, mais de son important effet de levier de développement –, il est désormais possible pour les décideurs de faire des choix éclairés et responsables afin de passer une nouvelle étape cruciale quant à la réalisation de cet ambitieux projet, soit la phase d'avant-projet », a ajouté Isabelle Hudon.

« Comme celui du Quartier international, certains projets façonnent l'avenir d'une ville. Il faut bien les préparer pour s'assurer de leur succès. C'est le cas du projet de la Société du Havre. Une étape importante est franchie. Je me réjouis que ce projet confirme le choix de l'administration en faveur des transports collectifs. Je suis impatient de voir les études se transformer en projet porteur du développement de tout ce secteur de Montréal. Je suis assuré qu'avec l'appui et la mobilisation des partenaires et des gouvernements, nous allons y parvenir », a conclu le maire de Montréal.

Afin de s'assurer une gestion de projet des plus strictes et rigoureuses, deux phases doivent encore être menées avant que ne soit entamée la mise en œuvre du projet. D'abord, la phase d'avant-projet 2007-2008 permettra principalement de terminer l'analyse concernant les coûts de construction, la démolition des structures, l'amélioration du domaine public, l'analyse des différentes mesures de maintien de la circulation et de l'ensemble des mesures à mettre en place pour optimiser le transport collectif dans le corridor Bonaventure. Suivra ensuite, en 2009, la phase des plans et devis – la dernière avant la réalisation concrète du projet – qui produira l'estimation finale des coûts de construction du projet et des interventions proposées. C'est au terme de ces deux dernières phases d'études que pourra être entamée la réalisation du projet en 2009, laquelle devrait se terminer en trois ans.

La Société du Havre de Montréal est née dans le sillage du Sommet de Montréal au printemps 2002 avec l'appui financier des trois paliers de gouvernement. Son mandat était de proposer, pour le havre et les espaces qui l'entourent, les grandes lignes d'un plan d'intervention concerté, assorti d'une stratégie de mise en œuvre et de financement. Au printemps 2004, elle dévoilait son rapport Vision 2025, une proposition pour l'avenir du havre qui se concrétise un peu plus aujourd'hui dans un plan d'intervention réaliste.

–30–

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca

Le rapport, la fiche synthèse et les images sont disponibles à l'adresse suivante :
www.havremontreal.qc.ca/fr/publications/reamenagement_bonaventure.htm