Échangeur Turcot : la Chambre soutient le gouvernement dans ses démarches, mais déplore l’allongement des délais

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 25 mars 2013 dans Communiqués de presse

Montréal, le 25 mars 2013 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain appuie la décision du gouvernement du Québec de procéder immédiatement au lancement du projet de reconstruction du complexe Turcot.

« La fluidité des déplacements des personnes et des marchandises est une priorité pour la métropole. Notre compétitivité dépend notamment de notre capacité à pouvoir compter sur un réseau de transport efficace et intégré. Nous avons mentionné à plusieurs reprises que Turcot représente une infrastructure stratégique qu’il faut absolument remplacer dans les meilleurs délais afin d’assurer la sécurité de ses utilisateurs et minimiser les coûts économiques liés à la congestion dans la grande région de Montréal », a rappelé Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Nous saluons la décision du gouvernement de réévaluer et de mieux contrôler les coûts du projet, qui ont sans cesse augmenté depuis six ans. Nous le félicitons également pour l’ajout d’infrastructures de transport collectif qui viendront améliorer la fluidité de la circulation. Ce sont des mesures essentielles étant donné le contexte historique de ce projet et les enjeux de congestion que connaît actuellement notre métropole », a poursuivi M. Leblanc.

« Malheureusement, l’annonce d’aujourd’hui est ternie par un nouveau report de l’échéancier de réalisation du projet. Tout comme dans les cas du Train de l’Est et de l’échangeur Dorval, nous constatons que le gouvernement prend une fois de plus trop de temps à réaliser les grands projets structurants pour la métropole », a ajouté M. Leblanc.

« Madame Marois a insisté à plusieurs reprises sur le fait que son gouvernement laisserait sa marque en matière d’intégrité et de contrôle des coûts dans le cadre de la réalisation des grands projets. Nous lui demandons d’ajouter à ces deux éléments la diligence dans la concrétisation et la livraison de ces projets majeurs pour Montréal », a conclu Michel Leblanc.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d’offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d’innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
Sylvie.paquette@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca