Vigilance et lucidité : la Chambre de commerce du Montréal métropolitain présente ses recommandations prébudgétaires au ministre des Finances du Québec

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 7 décembre 2009 dans Communiqués de presse

Communiqué

Vigilance et lucidité : la Chambre de commerce du Montréal métropolitain présente ses recommandations prébudgétaires au ministre des Finances du Québec

Montréal, 7 décembre 2009 - À l'occasion des consultations prébudgétaires menées par le ministre des Finances du Québec, M. Raymond Bachand, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain a présenté des recommandations visant à appuyer la reprise économique qui s'amorce et à préparer le retour à l'équilibre budgétaire.

« Le gouvernement du Québec doit faire preuve de vigilance et d'une grande lucidité alors qu'il est confronté au défi de rééquilibrer les finances publiques sans pour autant étouffer une croissance encore fragile. Il doit investir dans des mesures qui permettent d'améliorer la compétitivité de notre économie et d'assurer une croissance à long terme », a déclaré le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc. « Parallèlement, le gouvernement doit dès aujourd'hui réfléchir aux mesures à prendre pour restaurer l'équilibre budgétaire. C'est un défi d'envergure qui demandera à la fois beaucoup de courage et de rigueur », a ajouté Michel Leblanc.

Les recommandations de la Chambre se déclinent en quatre orientations :

1.      Poursuivre la mise en œuvre accélérée des investissements publics en infrastructure, selon trois axes d'action prioritaires. Ainsi, la Chambre propose de poursuivre et même d'accélérer le rythme de réalisation des investissements en infrastructure de transport; d'amorcer dès 2010 les travaux de construction des centres hospitaliers universitaires à Montréal; et d'engager rapidement les sommes requises pour compléter les différentes phases du Quartier des spectacles.

2.      Soutenir l'investissement dans le capital humain, notamment par un renforcement du financement universitaire et un accroissement des efforts visant à soutenir l'immigration des travailleurs qualifiés, leur intégration au marché du travail et leur rétention. 

3.      Accroître la productivité de notre économie par la recherche et l'innovation, en encourageant l'adoption systématique par les entreprises des innovations réalisées ici et ailleurs, en particulier dans les secteurs traditionnels. La Chambre souhaite également le renforcement du dispositif universitaire lié à l'innovation et des mécanismes permettant de mieux arrimer la recherche académique aux besoins des entreprises.

4.      Préparer un retour à l'équilibre budgétaire graduel et, éventuellement, un abaissement du ratio d'endettement du Québec. Pour y arriver, la Chambre prône d'abord une révision et une rationalisation approfondies des dépenses publiques. Dans la mesure où l'assainissement des finances publiques exigerait une augmentation des revenus de l'État, la Chambre recommande d'envisager en premier lieu un rehaussement de la taxe de vente. De plus, elle appuie l'abolition de la taxe sur le capital selon l'échéancier prévu et préconise une réduction de la taxe sur la masse salariale. Par ailleurs, la Chambre appuie la proposition gouvernementale d'introduire un crédit d'impôt à l'investissement. Enfin, dans l'optique de favoriser l'allocation et l'utilisation optimales de nos ressources, la Chambre encourage la migration des tarifs de certains biens et services publics vers le prix du marché.

Le résumé des recommandations prébudgétaires de la Chambre peut être consulté via le lien suivant :
http://www.ccmm.qc.ca/recommandations.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca