Stratégie montréalaise, ville intelligente et numérique 2014-2017. Un projet ambitieux, susceptible de stimuler davantage la relance de Montréal

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 29 janvier 2015 dans Communiqués de presse

Montréal, le 29 janvier 2015 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue le dévoilement de la Stratégie montréalaise, ville intelligente et numérique 2014-2017 fait aujourd’hui par la Ville de Montréal afin de faire de la métropole un chef de file mondialement reconnu parmi les villes intelligentes.

« Montréal a la capacité de rejoindre et de dépasser plusieurs grandes métropoles dans le monde, très avancées sur les plans technologique et numérique. La réalisation de cette vision d’ici 2017 est ambitieuse, mais la métropole dispose de nombreux atouts pour y parvenir. Les technologies apparues au cours des dernières années ont complètement transformé la relation entre les citoyens, les entreprises et les gouvernements. En misant sur notre créativité et notre capacité d’innovation – des forces reconnues ici comme à l’international –, nous avons la possibilité de stimuler davantage la relance de Montréal », a affirmé Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Cette stratégie repose sur cinq grands axes ayant le potentiel de créer un environnement d’affaires cohésif et propice au développement économique de la métropole. Plusieurs des grands projets en cours pourront s’en trouver bonifiés. Pensons par exemple à la réfection de la rue Sainte-Catherine, qui doit lui permettre d’être à la fois une artère commerciale emblématique et une vitrine technologique reconnue », a illustré M. Leblanc.

« Nous sommes heureux de constater que la mobilité urbaine représente l’un des axes d’intervention de la Stratégie. La congestion engendre des coûts excessifs et mine l’environnement d’affaires de la métropole. Les nouveaux outils de collecte et d’utilisation de données en temps réel permettront certainement d’améliorer la mobilité des usagers du transport collectif et d’accroître la fluidité de la circulation. Il s’agit d’un enjeu prioritaire pour nos membres et pour le développement économique de Montréal », a poursuivi Michel Leblanc.

« Le succès de cette stratégie, qui contribuera à renforcer l’un des secteurs de pointe de la métropole, repose toutefois sur une collaboration étroite et efficace de la société civile et des partenaires institutionnels, économiques et gouvernementaux. Le projet est audacieux, l’échéancier serré, mais les retombées pourraient être importantes. Il va sans dire que la Ville de Montréal pourra compter sur l’appui et la collaboration de la communauté d’affaires pour participer à la réalisation de cette vision », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international.

 

- 30 -

Source : 

Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca