La Chambre se réjouit de l’entente conclue entre Yamana Gold et la minière québécoise Osisko, qui assure le maintien du siège social à Montréal

Partager sur :
Imprimer

Ajouté le 2 avril 2014 dans Communiqués de presse

Montréal, le 2 avril 2014 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain accueille avec enthousiasme l’annonce faite par la Corporation Minière Osisko et Yamana Gold inc. quant à la conclusion d’une entente qui mènera à l’acquisition par Yamana d’un intérêt de 50 % des actifs d’Osisko. Cette transaction, si elle est entérinée par les actionnaires d’Osisko, rendra caduque l’offre d’achat non sollicitée de Goldcorp, qui mettait en péril le maintien du centre décisionnel d’Osisko à Montréal et ses importantes retombées économiques pour le Québec et la métropole.

« Il faut se réjouir de cette nouvelle entente. Osisko a son siège social à Montréal et constitue le plus important producteur d’or québécois. Elle représente surtout un cas exemplaire d’entreprise québécoise en croissance rapide dans un secteur important de notre économie, celui des ressources naturelles. De plus, Osisko est un exemple parfait des effets structurants qu’entraîne la présence d’un siège social, que ce soit par les nombreux emplois de haut niveau et bien rémunérés, ou encore le développement d’un vaste réseau de fournisseurs locaux, en région et dans la métropole. Tout cela était menacé par l’offre d’achat hostile de Goldcorp », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre.

« La réglementation actuelle en matière de valeurs mobilières au Québec et au Canada rend vulnérables nos entreprises inscrites en Bourse lorsqu’elles font l’objet d’une offre d’achat hostile. Nous avons d’ailleurs apporté notre soutien à une réforme de la Loi sur les sociétés par actions du Québec et formulé des recommandations pour mieux outiller nos entreprises dans de telles situations. Mais dans le cas d’Osisko, ces réformes seraient arrivées trop tard », a rappelé Michel Leblanc.

« Nous saluons la mobilisation de la communauté d’affaires. Au fil des semaines, il est devenu de plus en plus évident qu’il était possible de trouver une solution qui permettrait de préserver le contrôle de l’entreprise au Québec. Nous saluons le leadership de la direction d’Osisko et de Yamana Gold ainsi que l’implication de la Caisse de dépôt et placement du Québec et de l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada dans la concrétisation de cette entente », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca